«Jusqu’à présent, la maison individuelle subissait des attaques larvées», Damien Hereng (FFC)
Damien Hereng, président de Mikit et de la fédération des constructions de maisons individuelles (FFC) - © © Fabien MALOT
Interview

«Jusqu’à présent, la maison individuelle subissait des attaques larvées», Damien Hereng (FFC)

Propos recueillis par Barbara Kiraly |  le 20/10/2021  |  LogementMaison individuelleFrance Emmanuelle Wargon

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Maison individuelle
France
Emmanuelle Wargon
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le président de la fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) réagit aux propos d'Emmanuelle Wargon dans le cadre de la conclusion du programme de réflexion "Habiter la France de demain" sur la maison individuelle.

 

Après avoir déclaré en conclusion du programme "Habiter la France de demain", que le modèle de la maison individuelle était [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

«Jusqu’à présent, la maison individuelle subissait des attaques larvées», Damien Hereng (FFC)

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil