Le moniteur
Ces peintres qui ont la fibre écologique : Peintures Schmitt, une entreprise exemplaire
Peintures Schmitt

Ces peintres qui ont la fibre écologique : Peintures Schmitt, une entreprise exemplaire

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 25/01/2019  |  EntreprisesEnvironnementPeintureArtisan peintreMoi, artisan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Artisans
Environnement
Peinture
Artisan peintre
Moi, artisan
100 % second œuvre
Valider

Michel et Christian Schmitt ont repris en 1984 l’entreprise Peintures Schmitt fondée par leur père à Sainte-Croix-en-Plaine, dans le Haut-Rhin. Très engagés, ils s’impliquent pour une éthique sociétale forte et le respect de l’environnement. Ils utilisent notamment une machine à nettoyer les rouleaux alimentée par les eaux pluviales.

« En 2010, nous avons entamé une démarche RSE, et en 2011, nous l’avons prolongé par un audit Iso 26000 de niveau IV, le plus haut niveau de performance en matière de responsabilité sociale de l’entreprise. Mon frère et moi sommes artisans avec deux salariés. Nous ne savions pas ce qu’était une démarche RSE. Alors, nous nous sommes appuyés sur l’OPPBTP, la Carsat, et la Médecine du travail, la Direccte et l’Agence de l’Eau.

Dans ce cadre et par souci de protection de la santé de nos salariés et de l’environnement, nous avons investi dans une machine à laver les rouleaux, alimentée par une cuve de récupération des eaux pluviales. Le gain de temps sur cette opération est d’au moins 50 % voire 70 %. Grâce à une pompe installée au sous-sol, ces eaux pluviales lavent aussi les véhicules, arrosent la pelouse…. Outre le confort et la diminution de l’exposition de nos salariés à la peinture et aux odeurs, la consommation d’eau potable est réduite.

Nous nous sommes équipés d’un débourbeur séparateur à hydrocarbures qui prétraite les eaux usées, et fait office de mini station d’épuration. Les résidus secs de peinture sont retraités et ne vont ni dans les égouts, ni dans la nappe phréatique, réduisant ainsi notre impact environnemental. Nous avons aussi investi dans une roulotte de chantier avec des WC.

En extérieur, nous travaillons avec des peintures minérales pures, microporeuses, durables, qui n’attirent pas les micro-organismes. Nous avons aussi effectué un bilan carbone de l’entreprise et un bilan biodiversité. Nous avons planté des arbustes locaux, nichoirs et mangeoires pour les oiseaux, des hôtels à insectes… Au-delà de la protection de nos salariés et environnementale, nous sommes extrêmement satisfaits d’avoir entamé toutes ces démarches pour l’image de l’entreprise. Nous avons mis en place un système d’évaluation par fiches distribuées auprès de nos clients. Aujourd’hui et depuis qu’il a été instauré, le taux de réclamation est de zéro ! ».

Commentaires

Ces peintres qui ont la fibre écologique : Peintures Schmitt, une entreprise exemplaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur