En direct

JO 2024 : Vinci Construction sur la marina olympique à Marseille
Le stade nautique du Roucas-Blanc va devenir une marina. - © Paris 2024/ Populous/Lexigon

JO 2024 : Vinci Construction sur la marina olympique à Marseille

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 20/11/2020  |  JO 2024MarseilleSolidéoEquipement sportifVinci

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

JO 2024
Marseille
Solidéo
Urbanisme
Equipement sportif
Vinci
Vinci contrats
Valider

Le groupement, composé de Travaux du Midi, la filiale en Provence de Vinci Construction, de l’agence Jacques Rougerie et de celle de Carta&Associés, serait le lauréat du concours de conception-réalisation lancé par la Ville de Marseille pour aménager, sur le site du stade municipal, une marina en prévision des jeux Olympiques de 2024. Le montant du marché est estimé à 21,4 millions d’euros HT.

C’est la fin d’une procédure de consultation de près de deux ans lancée par la Ville de Marseille pour désigner le groupement de conception-réalisation en charge de l’aménagement dans la partie terrestre de l’actuel stade nautique du Roucas-Blanc d’une marina en prévision des Jeux olympiques de 2024.

D’après nos informations, le groupement conduit par Travaux du Midi, filiale de Vinci Construction en Provence, serait le lauréat du concours pour un montant de marché de 21,4 millions d’euros HT.

Réunie le 10 novembre, la commission d’appel d’offres, qui a suivi la réunion du jury, a donné un avis favorable au projet, conçu avec les agences d’architecture Jacques Rougerie et Carta&Associés.

Les quatre équipes admises à concourir en juillet 2019 


- Eiffage construction Provence/ 331 Corniche Architectes/Chabane Architecte/Ingérop Conseil et ingénierie/Oasiis/Oteis Développement durable et ingénierie maritime/Ineo Provence Côte d’Azur/NEO paysages/Venathec/Dimitri Deruelle.

- Léon Grosse/Auer-Weber/Panorama/Ingénierie 84/Garcia Ingénierie/Atelier Lieux et paysages/Acoustique conseil/Sellor/Faceocéan.

- Travaux du midi/Agence Jacques Rougerie/Carta&associés/BG Ingénieurs conseils/R2M/Stoa/Marschall Day Acoustics.

- Bouygues Bâtiment Sud-Est/Colas Midi Méditerranée/Jacques Ferrier Architecture/Mira/Setec GL ingénierie/Etamine/Setec International/Lasa/Sirius Evénements/Winch.

Chantier au dernier trimestre 2021

Au sein de l’actuel stade nautique municipal, situé le long de la corniche Kennedy, au sud de Marseille, près de 7500 m² de bâtis seront construits ou rénovés et près de 17 000 m² d’espaces extérieurs aménagés en vue notamment d’accueillir les sportifs et de stocker les planches et embarcations de sécurité.

Voulues pérennes, ces installations permettront de doubler la capacité actuelle d’accueil de bateaux de 300 à 600.

La future marina devra être prête mi-2023 pour des tests en configuration réelle avant d’accueillir les épreuves nautiques olympiques en 2024. Après des travaux préparatoires et le déménagement des activités existantes, le chantier devrait démarrer au dernier trimestre 2021.

5 millions d’euros de l’Etat

Conduite dans le respect du cahier des charges du Comité international olympique (CIO) et sous la supervision de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), l’opération est financée par l’Etat à hauteur de 5 millions d’euros.

Après discussion avec la nouvelle municipalité, la Solideo a en effet accepté de remettre au pot 2 millions d’euros. Doivent s’y ajouter des aides du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et du conseil régional Sud-Provence-Alpes-Côte d’azur. La Ville ne réglerait ainsi qu’un quart du montant total de l’opération estimé à 39 millions d’euros TTC.

En phase héritage, une fois reconfiguré après les jeux, le stade du Roucas-Blanc abritera, entre autres, le centre municipal de voile rénové et modernisé, le Pôle France de voile, ainsi que les locaux de l'unité de sécurisation et de protection du littoral de la police nationale (USPL), sur près de 2,2 ha d'espaces extérieurs.

Le projet de modernisation prévoit également de renforcer le lien entre la marina et la plage du Petit Roucas située au sud (1,2 ha). Nécessaire, cette dernière servira de mise à l'eau à certaines des épreuves olympiques (kite et planches à voile).

Sur le même sujet Marseille : travaux maritimes au Roucas Blanc

Commentaires

JO 2024 : Vinci Construction sur la marina olympique à Marseille

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil