En direct

JO 2024 : le groupement mené par Bouygues construira le centre aquatique
Le futur centre aquatique de Paris 2024. - © Architectes: VenhoevenCS + Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog

JO 2024 : le groupement mené par Bouygues construira le centre aquatique

A.P avec AFP |  le 30/04/2020  |  JO 2024ParisBouyguesBouygues Bâtiment Ile-de-France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

JO 2024
Paris
Vie du BTP
Bouygues
Bouygues Bâtiment Ile-de-France
Valider

Le coût du centre aquatique olympique a été réévalué à la hausse, à 174,7 millions d'euros contre 113 selon un précédent budget prévisionnel.

Le 15 mai prochain, le conseil de la Métropole du Grand Paris devrait entériner un choix très attendu : celui du groupement mené par Bouygues Bâtiment Ile-de-France (qui était en concurrence avec Vinci) pour la construction du Centre aquatique des JO de Paris, à Saint-Denis.

Conçu par VenhoevenCS et Ateliers 2/3/4, le bâtiment, d'une hauteur de 30 mètres et de 100 mètres de long et de large, de forme incurvée et qui fait la part belle au bois, apparent sur toute sa surface, se dressera en face du Stade de France, auquel il sera relié grâce à un pont piétonnier qui enjambera l'autoroute A1.

A l'intérieur, deux bassins en un, sur une longueur de 70 mètres, séparés par une plateforme mobile censée permettre de diversifier les usages après les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Durant les Jeux, l'enceinte de 6000 places assises (2500 après les JO) est prévue pour accueillir les phases qualificatives de water-polo, la natation artistique et le plongeon. Mais pas la natation, dont les épreuves seront organisées sur la même zone, dans un bassin couvert et démontable, entouré de tribunes éphémères (15 000 places) et de deux bassins d'entraînement provisoires.

Ce choix avait été acté par les acteurs publics au printemps 2018, pour limiter la facture publique du CAO, toutes les installations provisoires pouvant être financées par le Comité d'organisation des JO, qui repose sur des fonds privés.

Hausse des coûts

Le coût du projet, financé par les acteurs publics (Etat, région Ile-de-France, Seine-Saint-Denis, ville de Paris, MGP), via la Solideo, la société publique chargée des chantiers des JO, a été revu à la hausse. Il passe de 113 à 174,7 millions d'euros selon un précédent budget prévisionnel.

Cette hausse, qui n'intègre pas d'éventuels futurs aléas à cause de la pandémie de Covid-19, est due, d'une part, à une actualisation pour tenir compte du marché du BTP en Ile-de-France et de l'inflation jusqu'en 2024, le précédent budget se fondant sur un euro à valeur 2016 et, d'autre part, à un investissement supplémentaire de 20 millions d'euros de la MGP, pour financer un espace aqualudique non prévu au départ.

Le chantier du centre aquatique doit démarrer au printemps 2021 pour une livraison au printemps 2024.

Commentaires

JO 2024 : le groupement mené par Bouygues construira le centre aquatique

Votre e-mail ne sera pas publié

Laurent46

30/04/2020 16h:02

Pour la santé de la population il n'y a pas de Fric mais pour le plaisir et la gloire de la gouvernance et de sa cour l'argent public continue à couler à flots ... RIEN ne changera tant que nous serons sous la gouvernance d'une mafia d'escrocs qui n'en ont que faire de la population Française. Hélas

Votre e-mail ne sera pas publié

Bugg

30/04/2020 16h:17

+ 55 % sur le budget initial, les organisateurs nous promettaient un budget qui serait tenu. Et comme l'adjudicataire a un savoir faire reconnu y compris un don certain pour les dérapages budgétaires ces JO ne feront pas exception dans le gente dérapage financier. Le Covid 19 ? Le prétexte idéal pour faire flambé l'ensemble. J'espère pour nos finances que 250 millions suffirons pour ce seul projet.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur