En direct

JO 2024 à Paris : la carte des sites construits ou à venir
Affiche de la campagne pour Paris 2024 - © © #Paris2024

JO 2024 à Paris : la carte des sites construits ou à venir

Adrien Pouthier |  le 23/06/2015  |  ParisEuropeSportJO2024

La capitale a officiellement annoncé mardi 23 juin être candidate pour l'organisation des Jeux Olympiques de 2024. Elle compte sur un dossier déjà bien avancé pour l'emporter face à Boston, Hambourg, Rome et bientôt Budapest, lors de l'élection de la ville hôte à l'été 2017.

C'était officieux, c'est désormais officiel. Paris est candidate à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024. Pour effacer les échecs de 1992, 2008 et 2012, la capitale compte s'appuyer sur un dossier déjà bien avancé et sur des coûts "raisonnables" (on parle de 6 Mds d'euros). Une candidature "exemplaire sur le plan environnemental, économique et citoyen" comme l'a souhaité le président de la République François Hollande dans un communiqué.

Pour les épreuves sportives, Paris compte donc réutiliser nombre d'infrastructures existantes ou programmées, dont les sites sont quasiment tous identifiés (voir carte interactive), et d'incontournables lieux emblématiques de la région : le château de Versailles (cyclisme sur route), le Trocadéro (marathon, marche et triathlon), le Champ de Mars (beach-volley), l'esplanade des Invalides (tir à l'arc) et le Grand Palais (escrime). Autant de sites desservis par le réseau de transport du Grand Paris Express, déjà planifié.

100 après ?

En 1924, Paris organisait les JO pour la seconde fois. Pour l'occasion, on installa le premier "village olympique" de l'Histoire, des baraquements en bois à Colombes. Poste, bureau de change, salon de coiffure, kiosque à journaux, blanchisserie et consigne: de nombreux services sont fournis aux athlètes qui sont également nourris.

De nombreuses infrastructures sportives sont également construites pour l'occasion : le stade olympique de Colombes (45 000 places dont 20 000 assises - une seule tribune subsiste aujourd'hui, ironie de l'histoire, le club de ruby du Racing Club de France qui avait fait construire le stade déménagera dans la nouvelle Arena 92), la piscine des Tourelles (piscine Georges-Vallerey dans le 20e arrondissement de Paris, premier bassin de 50 m à couloirs séparés par des lignes de bouchons en liège), un stade de tir à Reims.

Les épreuves d'équitation se déroulent à l'hippodrome d'Auteuil, le vélodrome d'hiver accueille la boxe, la lutte et l'haltérophilie, le bassin d'Argenteuil l'aviron. Les matchs de football se déroulent au stade Pershing et au stade Bergeyre, les régates de voile à Meulan et au Havre. Les sites de Versailles, Saint-Cloud, Bagatelle, Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux et Meudon sont également choisis par le comité d'organisation pour accueillir les différentes disciplines au programme.

source : wikipedia

Commentaires

JO 2024 à Paris : la carte des sites construits ou à venir

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur