Projets

JO 2012 : De la compétition à la pratique quotidienne, des équipements reconfigurés

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

La flamme olympique éclairera Londres jusqu’au 12 août. LeMoniteur.fr vous propose de faire le tour des infrastructures les plus remarquables construites pour l’événement.

Au nord du parc olympique, plusieurs équipements feront l’objet d’une reconfiguration après les jeux afin de s’adapter à une pratique quotidienne. Le vélodrome ne sera pas transformé contrairement au circuit de BMX qui le jouxte. Le terrain bosselé de 160 x 90 m, constitué par plus de 14 000 m3 de terre, sera remodelé pour convenir au plus grand nombre de pratiquants. Quant aux tribunes temporaires de 6 000 places, elles disparaîtront du paysage.

 

 

 

 

Les Londoniens hériteront d’un véritable Velopark le long de la Lea Valley, avec ajout de deux circuits : 1,6 km sur route et 6,5 km pour VTT. Sur la même rive que le vélodrome, le site d’Eton Manor changera également de physionomie pendant et après les JO. Les architectes de l’agence Stanton Williams ont donc prévu un scénario en trois phases. Pendant les Jeux olympiques, Eton Manor abritera les entraînements de natation, de natation synchronisée et de water-polo dans cinq bassins couverts (trois de 50 m et deux plus petits).

 

Du tennis au hockey sur gazon

 

Pendant les Jeux paralympiques, le site accueillera les mêmes types d’entraînements aquatiques, mais aussi les compétitions de tennis en fauteuil roulant. A la disposition des athlètes : quatre courts couverts et six courts à ciel ouvert. Le public assistera aux matches sur des gradins démontables (10 500 places). Après les Jeux, Eton Manor deviendra à la fois club de tennis, mais aussi stade de hockey sur gazon, après le transfert de deux terrains de compétitions olympiques du site de Riverbank Arena.

 

Episodes précédents :

Water-polo et basket en kit intégral

Jauge flottante pour le centre aquatique

Un anneau olympique à gradins amovibles

Des ouvrages d’art démontables et modulables

 

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Olympic Delivery Authority (ODA). Maîtrise d’œuvre : Stanton Williams, architectes et urbanistes ; Ove Arup & Partners, ingénieurs. Constructeur : Mansell Construction Services Ltd.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X