En direct

#JeSuisIngénieurE, la campagne de Syntec-Ingénierie pour accélérer la féminisation de la profession
A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Syntec-Ingénierie appelle toutes les ingénieures à prendre la parole sur les réseaux sociaux sous le hashtag #JeSuisIngénieurE. - © © Twitter

#JeSuisIngénieurE, la campagne de Syntec-Ingénierie pour accélérer la féminisation de la profession

le 08/03/2018  |  Conception réalisation

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Syntec-Ingénierie appelle toutes les ingénieures à prendre la parole sur les réseaux sociaux sous le hashtag #JeSuisIngénieurE. Les objectifs : casser les codes sur l’ingénierie, qui serait un domaine essentiellement masculin, valoriser les expertises des ingénieures et, in fine, inciter les jeunes et étudiantes à se lancer dans des carrières d’ingénieures.

Alors que les filières scientifiques comptent près de 50% de jeunes filles jusqu’au lycée, elles ne représentent plus qu’1/3 des effectifs dans les cursus d’ingénieurs post-bac (1). Un déséquilibre qui se répercute sur les entreprises d’ingénierie, où seulement 41% des collaborateurs sont des femmes (2).

« Si on observe une amélioration ces dernières années, les entreprises d’ingénierie souffrent toujours d’une sous-représentation des femmes dans leurs effectifs. C’est un problème majeur car la mixité participe directement de la richesse d’une entreprise et de sa capacité à innover » explique Nicolas Jachiet, président de Syntec-Ingénierie.

Les entreprises d’ingénierie, qui se sont engagées de longue date en faveur de la féminisation de la profession, initient donc à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, une campagne collaborative sur les réseaux sociaux. Chaque ingénieure, qu’elle soit encore en formation ou en poste, est invitée à se prendre en photo avec une pancarte mettant en avant l’une de ses compétences et à la publier sous le hashtag #JeSuisIngénieurE. Une mobilisation 2.0 pour combattre les stéréotypes de genre et valoriser plus largement le travail, l’expertise et la place des femmes dans l’ingénierie.

Casser les idées reçues

Au-delà de l’influence persistante des stéréotypes de genres, une étude (3), pilotée en 2016 par Syntec-Ingénierie avec la profession et les partenaires sociaux, met l’accent sur d’autres types de facteurs expliquant la sous-représentation des femmes dans l’ingénierie.

L’absence de modèles féminins, tout d’abord, qui n’inciterait pas les jeunes filles à se tourner vers l’ingénierie. Mais aussi, la méconnaissance des finalités des métiers d’ingénieur(e)s. Avec 27% de bachelières S qui s’orientent vers les filières dites du « care » - dont médecine - , les jeunes filles se déclarent majoritairement attirées par les métiers ayant une « utilité sociale », Or, les cursus d’ingénieurs ne sont pas spontanément perçus comme des voies royales pour « atteindre un intérêt collectif. »

"Nous avons un effort de pédagogie à faire pour mettre en lumière les contributions sociétales considérables de l’ingénierie et susciter des vocations", commente Annelise Avril, présidente du réseau les Ambassadeurs de l’ingénierie. "Connecter les territoires, faciliter les mobilités, accompagner la transition énergétique et la transformation digitale, dépolluer l‘eau et les sols… Voici quelques-unes des nombreuses finalités de nos métiers !" Et susciter des vocations, "cela passe notamment par une valorisation des professionnel(le)s qui les portent", explique-t-elle. "C’est dans cet esprit que nous avons imaginé #JeSuisIngénieurE. J’espère que la campagne trouvera un bel écho auprès de la nouvelle génération."

Commentaires

#JeSuisIngénieurE, la campagne de Syntec-Ingénierie pour accélérer la féminisation de la profession

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX