Etat et collectivités

Jean-Paul Huchon demande 232 millions à douze entreprises de BTP

Le président du Conseil général d’Île-de-France, Jean-Paul Huchon, demande de lourdes réparations pour solder l’affaire des marchés truqués de lycées entre 1988 et 1997.

232.134.173 euros. C’est, selon une information du magazine Challenges, le montant demandé par  Jean-Paul Huchon, président du Conseil général d’Île-de-France, à douze entreprises du secteur de la construction. Elles avaient été condamnées par le conseil de la concurrence, en 2007, à débourser 47,3 millions d’euros pour s’être partagé, sur la période 1988-1997, plusieurs marchés de rénovation et de construction d’établissements scolaires de la région, sur fond de financement de partis politiques. D’après Challenges, le Conseil général d’Île-de-France estime que « les dommages infligés au contribuable francilien n’ont pas été réparés ».

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X