En direct

Jean-Louis Beffa s’explique sur l’éviction de son dauphin

Defawe Philippe |  le 10/06/2005  |  France IndustrieConjoncture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Industrie
Conjoncture
Valider

Devant les actionnaires réunis en assemblée générale, le Pdg de Saint-Gobain, qui a évincé son dauphin, Christian Streiff, début mai, a indiqué jeudi qu'il avait "beaucoup réfléchi" mais qu'il avait pris cette décision dans "l'intérêt du groupe".

Interrogé en toute fin d'assemblée générale sur l'éviction de M. Streiff, sujet sur lequel M. Beffa ne s'était pas exprimé publiquement, le Pdg de Saint-Gobain, sans citer le nom de M. Streiff, a évoqué jeudi "une décision pas facile".
"Je précise que je n'ai aucune intention de changer la date à laquelle il est prévu que je quitte mes fonctions c'est à dire à l'assemblée générale dans deux ans", a-t-il indiqué.
"Je dois dire qu'un certain nombre de difficultés sont apparues dans le fonctionnement du groupe, j'ai beaucoup réfléchi avant de faire une proposition au conseil d'administration", a-t-il expliqué.
"Je l'ai faite parce que c'était la nécessité de le faire, et l'intérêt du groupe", a-t-il indiqué.

M. Beffa a proposé au conseil d'administration, qui lui a accordé sa confiance, la nomination de Pierre-André de Chalendar en remplacement de M. Streiff comme directeur général délégué du groupe.
"Le directeur général précédent avait longtemps travaillé dans le groupe et au poste qu'il avait antérieurement occupé avait donné de bons résultats", a-t-il encore commenté.
"Je suis convaincu que M. de Chalendar va exercer avec talent ses fonctions de directeur général", a-t-il ajouté.

Le groupe maintien son objectif annuel



Jean-Louis Beffa, a confirmé jeudi l'objectif d'une hausse de 6% du résultat d'exploitation pour 2005, même si le premier semestre devrait enregistrer une progression de ce résultat inférieure à 6%, lors de l'assemblée générale des actionnaires.
"Nous maintenons cet objectif pour l'ensemble de l'année, et je souhaite accompagner ce maintien de quelques commentaires", a indiqué M. Beffa.
"Nous avons constaté un retard au premier trimestre dans un certain nombre de métiers du groupe en raison surtout de conditions climatiques", ajoutant que le groupe avait déjà "vu un rattrapage" en avril et mai.
"Toutefois nous pensons que le taux de progression du résultat d'exploitation du premier semestre sera un peu inférieur à 6%", a-t-il poursuivi. "On va donc demander une claire amélioration au second semestre", a-t-il ajouté.
"Les perspectives restent bonnes mais un peu contrastées" dans tous les métiers du groupe, avait-il indiqué en préalable, faisant le tour des métiers du groupe.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur