« Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13

« Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13

Propos recueillis par Laurent Duguet. |  le 22/04/2020  |  100 % gros œuvre Eure-et-LoirCoronavirusVie du BTPEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Eure-et-Loir
Coronavirus
Vie du BTP
Entreprises
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Avec les gestes barrières, on aurait pu poursuivre l’activité » : l'artisanat au temps du Covid-19
  2. « Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19
  3. « L'entreprise est prête à affronter une seconde vague » : l'artisanat au temps du Covid-19
  4. « Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19
  5. « L’activité reprend comme s’il ne s’était rien passé » : l'artisanat au temps du Covid-19
  6. « Mauvaise nouvelle : le parent d’un salarié a le Covid-19 »
  7. « Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19
  8. « J’en suis réduit à stocker les gravats dans mon jardin ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 15
  9. « Le flux tendu est totalement remis en cause » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 14
  10. « Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13
  11. « J’ai redémarré, mais le Covid-19, ça fait flipper ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép.12
  12. « Les seuls masques disponibles sont coincés chez mon garagiste ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 11
  13. « On redémarre après quatre semaines d'arrêt » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 10
  14. « Ce virus va nous permettre d’appliquer le DTU 59.1 ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 9
  15. « Mon gel ? Du nettoyant pour abattant de WC ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 8
  16. « Faut-il monter un échafaudage par salarié ? » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 7
  17. « J’envisage un redémarrage le 15 avril » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 6
  18. « Pendant le confinement, les robinets ne cassent pas ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 5
  19. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 4 : « Le redémarrage est prématuré »
  20. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 3
  21. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2
  22. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 1

Nous retrouvons dans cet épisode de notre feuilleton Jérôme Thevard, couvreur charpentier, 13 salariés à Epernon (Eure-et-Loir).

« Ça y est ! Nous avons redémarré. Mon assistante est en télétravail, mais les autres salariés sont repartis sur des chantiers décalés et sans coactivité, pour des remplacements de gouttières, de Velux, etc. Le matin, je charge les véhicules et les sors du dépôt. Nous fonctionnons par équipe de deux : l’un se rend au dépôt et l’autre avec son véhicule.

Pour être en lien avec tout l’effectif, nous avons créé un groupe WhatsApp, ce qui me permet de les saluer tous les matins et de leur rappeler les gestes barrières. Les camions sont équipés de désinfectant, gel, gants, savon, etc. Le soir, les camions sont désinfectés au dépôt à l’aide d’un spray contenant de la javel. C’est vrai que ça demande un peu plus de temps. Les clients sont contents de nous retrouver, même ceux qui nous avaient demandé de ne plus nous déplacer au début du confinement. À vrai dire, nous n’avons pas perdu le contact avec eux. En atteignant 80 % de notre niveau d’activité, nous travaillons plutôt bien et je reçois des demandes de devis, avec quelques prises de rendez-vous. Avant, on ne pouvait pas répondre à toutes les demandes. Maintenant, si !

Le problème est ailleurs. Les commandes bloquées avant le confinement commencent à arriver, mais la situation va se compliquer dans les prochaines semaines. Nos commandes actuelles ne peuvent aboutir faute de reprise d’activité des industriels. Le risque est d’avoir des ruptures qui m’obligeraient remettre mes effectifs en chômage partiel ! J’attends un approvisionnement de bois stoppé en Pologne, et même si je me suis débrouillé cette fois-ci, l’approvisionnement va être au cœur de nos futures préoccupations. Pour l’instant, nous avons l’impression que le plus dur est derrière nous. Tout dépendra du comportement collectif car nous pouvons subir une seconde vague de pandémie et nous retrouver à la case départ. Il nous reste à effectuer une démarche : demander le Prêt garanti par l’Etat (PGE). Je me refuse à sacrifier la trésorerie pour le Covid-19. »

Commentaires

« Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur