« Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19

« Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19

Propos recueillis par Laurent Duguet |  le 20/05/2020  |  100 % eau et énergie Artisan plombierRhôneAuvergne-Rhône-AlpesMoi, artisan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Artisan plombier
Rhône
Auvergne-Rhône-Alpes
Moi, artisan
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Avec les gestes barrières, on aurait pu poursuivre l’activité » : l'artisanat au temps du Covid-19
  2. « Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19
  3. « L'entreprise est prête à affronter une seconde vague » : l'artisanat au temps du Covid-19
  4. « Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19
  5. « L’activité reprend comme s’il ne s’était rien passé » : l'artisanat au temps du Covid-19
  6. « Mauvaise nouvelle : le parent d’un salarié a le Covid-19 »
  7. « Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19
  8. « J’en suis réduit à stocker les gravats dans mon jardin ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 15
  9. « Le flux tendu est totalement remis en cause » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 14
  10. « Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13
  11. « J’ai redémarré, mais le Covid-19, ça fait flipper ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép.12
  12. « Les seuls masques disponibles sont coincés chez mon garagiste ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 11
  13. « On redémarre après quatre semaines d'arrêt » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 10
  14. « Ce virus va nous permettre d’appliquer le DTU 59.1 ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 9
  15. « Mon gel ? Du nettoyant pour abattant de WC ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 8
  16. « Faut-il monter un échafaudage par salarié ? » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 7
  17. « J’envisage un redémarrage le 15 avril » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 6
  18. « Pendant le confinement, les robinets ne cassent pas ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 5
  19. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 4 : « Le redémarrage est prématuré »
  20. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 3
  21. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2
  22. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 1

Plombier à Lyon, Yves Roubi est l’un des trois artisans suivis par Le Moniteur des Artisans durant la crise sanitaire. S'il a renoué avec l’activité, qui semble assurée à court terme, il s’inquiète davantage pour la fin de l’année.

« Au moment où je vous parle (19 mai), à 18h24, je roule sur la rocade près de l’aéroport et pour la première fois depuis deux mois, j’observe des bouchons. Nous renouons avec un grand classique ! Aujourd’hui, mes deux compagnons étaient ensemble sur un chantier de salle de bain à Lyon, que j’avais en portefeuille avant la pandémie. Fenêtre ouverte, ils ont travaillé en portant le masque et en respectant les gestes barrières. Si le téléphone ne sonne pas toute la journée, je n’accepte pas tous les chantiers et préfère effectuer de la sous-traitance au sein de mon Groupement d’artisans plombiers-chauffagistes (GAPC) avec lequel je suis resté en lien pendant tout le confinement.

Quand je pense à ces dernières semaines, je suis presque soulagé que la pandémie survienne l’année où ma trésorerie est saine et le carnet de commandes bien étoffé. Même si j’ai dû avancer le chômage partiel de mes compagnons, en mars et avril, j’ai pu faire reporter six mois d’échéance de prêt sur mon local et mon véhicule. Je ne suis pas à plaindre : mon entreprise est ancienne et structurée et je fais partie d’une organisation professionnelle (la Capeb, ndlr). Je reçois même de très bonnes nouvelles : mon assureur depuis trente ans, la MAAF, m’a annoncé par courrier une forte réduction de ma prime d’assurance, ce qui n’est pas négligeable pour la trésorerie.

Les trois prochains mois ne m’inquiètent pas. Mais quid de la fin de l’année ? Les clients, qui ont appris à se débrouiller seuls pendant deux mois, vont-ils nous recontacter pour des réparations ou préfèreront-ils thésauriser ? Le bailleur social pour lequel je travaille régulièrement continuera-t-il à faire rénover les salles de bain de ses logements ? Même si l’on respecte évidemment l’ensemble des règles sanitaires face au Covid-19, la crainte d’une 2e vague m’est complètement sortie de l’esprit. Je préfère ne pas y penser… »

Commentaires

« Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur