Jardinage : le salon marseillais transforme l’essai
Les espaces extérieurs arborés agrémentent l'offre des exposants dédiée à l'aménagement extérieur. - © © Infopro-Digital

Jardinage : le salon marseillais transforme l’essai

Laurent Miguet |  le 13/04/2017  |  Bouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Bouches-du-Rhône
Valider

Avec 1200 acheteurs de produits et outils de jardinage issus de la grande distribution, les journées des collections ont enregistré un boom de fréquentation de 17 %, du 4 au 6 avril à Marseille. L’offre des 352 stands, souvent multimarques, s’est déployée sur 25 000 m2, soit 20 % de plus qu’en 2016, pour présenter les outils et le mobilier, sur le site de Marseille expo.

Les auspices favorables de la météo marseillaise et d’un marché en phase de reprise ne suffisent pas à rendre compte du succès de la 15ème édition des Journées des collections, événement phare dans l’agenda des professionnels de la distribution d’outils et produits de jardinage pour le grand public. En épluchant les réactions du public, les organisateurs y voient aussi la récompense de leurs propres efforts, y compris quand les commentaires proviennent de rumeurs infondées : « Surtout, ne changez rien. Restez à Marseille », nous ont dit de nombreux participants, alertés par le bruit d’un nouveau déménagement », s’amuse le commissaire général Jean-Luc Garnier. « Même les habitués de la critique systématique nous renvoient des réactions enthousiastes », ajoute-t-il.

Prescripteurs bienvenus

Le salon du groupe infopro-Digital a notamment enregistré un déploiement inédit de motoculteurs (30 exposants) regroupés dans espace dédié. Parmi les grandes marques, Husqvarna a fait sensation avec des démonstrations chorégraphiques de tronçonneuse à batterie. Fermob et Vondom ont contribué à tirer l’offre de mobilier vers le haut de gamme. Intéressé par l’idée d’élargir son public aux prescripteurs, le commissaire général retient le regard extérieur de deux entrepreneurs régionaux de travaux paysagers, invités par un exposant : « Les dirigeants de Pépin Paysage et L’Art des Jardins m’ont dit leur satisfaction d’avoir pu identifier la demande du grand public autour de produits absents des salons professionnels. Cela les aide à jouer leurs propres atouts tout en restant dans la tendance du marché ».

Parallèlement, deux invités de marque ont hissé les JdC au rang d’un rendez-vous de référence pour toute la filière des parcs et jardins, au-delà de leur cœur de cible : le président de la Ligue pour la protection des oiseaux Patrice Bougrain-Dubourg et le Sénateur écologiste Joël Labbé  – père de la loi qui interdira les produits phytosanitaires dans les jardins des particuliers à compter de 2019 - ne se sont pas contentés d’assumer leur fonction dans le jury des prix décernés dans le cadre de l’événement. Ils ont pris en direct la mesure des réactions du public aux réglementations qu’ils ont inspirées ou soutenues.

Cap sur l’international

Certes, Marseille n’égale pas encore les records de fréquentation enregistrés à l’époque où les JdC drainaient les jardiniers amateurs franciliens à l’abbaye de Chaalis. Mais après avoir accusé le coup de l’éloignement géographique à partir de 2014, les enseignes nationales ont fini par apprécier le contexte urbain du parc expo de Marseille, aussi facile d’accès par autoroute qu’en métro, et servi par une offre hôtelière de qualité. « Les gens se rendent au salon à pied, et jouent les prolongations en soirée », se réjouit Jean-Luc Garnier.

Le commissaire général n’en identifie pas moins deux marges de progrès importantes pour l’offre comme pour la demande : les JdC ne font pas le plein des acteurs régionaux et internationaux potentiellement intéressés par un événement qui se déroule dans une métropole située à mi-chemin entre les frontières italienne et espagnole. « Clairement, l’international constitue notre prochain objectif », insiste Jean-Luc Garnier. Prochaine édition : les 10 et 12 avril 2018.

Commentaires

Jardinage : le salon marseillais transforme l’essai

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur