En direct

Jardin : Louis Benech ramène la modernité à Versailles
BELLES DANSES. - © THOMAS GARNIER

Jardin : Louis Benech ramène la modernité à Versailles

Laurent Miguet |  le 18/05/2015  |  BâtimentERPCultureTourismeYvelines

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Bâtiment
ERP
Culture
Tourisme
Yvelines
Profession
Architecture
Technique
Valider

Pour la première fois depuis le XIXe siècle, le domaine national du château de Versailles ose la modernité paysagère : ce 11 mai, le bosquet du théâtre d’eau a repris forme et vie sous la palette de Louis Bénech, lauréat, aux côtés du sculpteur Jean-Michel Othoniel, d’un concours international lancé en 2011.

La première apparition de l’acier et des pompes dans une fontaine de Versailles répond à une exigence de réversibilité : « Je me la serais de toute façon imposée, si le maître d’ouvrage ne l’avait pas fait », insiste Louis Benech. Bientôt, les presles auront fini de dissimuler l’enveloppe métallique de la pièce d’eau centrale, qui reprend une formule originelle : celle du buffet d’eau dialoguant avec le public et la scène.

Belles et ingénieuses

Au centre du bassin, l’apparence de fragilité des guirlandes de perles de verre doré, rythmées par des grandes boules bleues soufflées à Murano, dissimule des trésors d’ingénierie : « Une armée de centaines de techniciens et d’ingénieurs, notamment ceux du centre de recherche verrier de Marseille, a rendu possible l’aboutissement du projet », témoigne Jean-Michel Othoniel, auteur de ces « belles danses ». Par rapport à la palette d’André Le Nôtre, l’innovation végétale se situe surtout dans la double exigence à laquelle répondent les couvre-sol : supporter le soleil des premières années comme l’ombre à venir avec le développement des arbres, et diversifier les teintes à travers des floraisons hivernales.

Plus de 15 ans après la tempête qui a anéanti le bosquet déjà mis à mal sous Louis XVI, sa renaissance redonne une place au public des enfants à qui André Le Nôtre avait dédié cette pièce paysagère d’1,5 hectare.

Commentaires

Jardin : Louis Benech ramène la modernité à Versailles

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Date de parution : 04/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil