En direct

«Dans l’ingénierie,  rien ne remplace les interactions humaines», Jacques-Olivier Durand, DRH d’Ingérop

«Dans l’ingénierie, rien ne remplace les interactions humaines», Jacques-Olivier Durand, DRH d’Ingérop

Propos recueillis par Caroline Gitton |  le 30/10/2020  |  France ReconfinementIngénieriePréventionCoronavirus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Reconfinement
Ingénierie
Prévention
Coronavirus
Vie du BTP
Valider

A l’occasion du reconfinement, Ingérop met en place du télétravail « majoritaire » pour les collaborateurs qui y sont éligibles. Les autres continueront à prendre le chemin du bureau, à se rendre sur les chantiers ou chez les clients.

« Au printemps dernier, nous avons abordé le premier confinement dans une forme de brouillard. Aujourd’hui, nous avons un phare, un cap, grâce au cadre posé par le « protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise », qui n’existait pas à l’origine. Un document qui nous éclaire par exemple sur le télétravail, les modalités de mise en oeuvre des mesures sanitaires, ou encore l’attitude à adopter en cas de soupçon de contamination. De plus, les entreprises sont mieux préparées à la lutte contre l’épidémie, et ont pu s’équiper en gel hydroalcoolique et en masques.

Nous mettons en place, à l’occasion du reconfinement, du télétravail « majoritaire » pour les collaborateurs qui y sont éligibles. Les autres continueront à prendre le chemin du bureau, dans le respect du protocole sanitaire, à se rendre sur les chantiers, chez les clients, ainsi que sur des plateaux techniques pour travailler de manière transversale avec nos partenaires. Notre site reste aussi ouvert pour ceux qui ne peuvent pas télétravailler.

A distance, dans le cadre de nos projets, notre outil interne de gestion électronique de documents nous permet de travailler à plusieurs sur un même fichier. Nous recourons aussi massivement à l’application Teams, qui combine visioconférence et partage de documents en temps réel. Mais, si cet outil s’améliore, la gestion de la prise de parole reste parfois difficile et peut rapidement virer à la cacophonie. Dans des métiers comme les nôtres, rien ne remplace les interactions humaines, qui font jaillir l’intelligence collective et créent une émulation pour faire avancer les projets. Un de nos points de vigilance, en cette période de télétravail : la cybersécurité. Plus nos collaborateurs accèdent aux ressources de l’entreprise à distance, plus la sécurité s’amoindrit, avec le risque de piratage et d’usurpation de comptes que l’on connaît. Cette activité nous occupe aussi beaucoup. »

Commentaires

«Dans l’ingénierie, rien ne remplace les interactions humaines», Jacques-Olivier Durand, DRH d’Ingérop

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil