En direct

Jacques Mathivat : une figure du génie civil s'éteint
Portrait de Jacques Mathivat - © © SECOA

Jacques Mathivat : une figure du génie civil s'éteint

O.B. |  le 19/11/2012  |  BâtimentCorse-du-SudHaute-CorseSaône-et-LoireRéunion

Personnalité éminente du monde des ouvrages d'art, Jacques Mathivat est décédé le 13 novembre 2012 à l'âge de 80 ans. L'ingénieur a su mettre au point et en application des concepts novateurs, exportés par la suite dans le monde entier.

L'Association française de génie civil (AFGC), par l'intermédiaire de son président, Jean-Marc Tanis, rend hommage à Jacques Mathivat, décédé à 80 ans le 13 novembre dernier, et qui fut président de l'association de 1989 à 1997.

Né le 3 janvier 1932 à Neuilly-sur-Seine, (Hauts de Seine), ingénieur diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics et de l’Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et Moteurs, Jacques Mathivat a été ingénieur puis Directeur des études de l’entreprise Campenon-Bernard (devenue par la suite une filiale majeure du groupe Vinci), avant de fonder le bureau d’études SECOA.

Les débuts chez Campenon-Bernard

En 1961, il entre chez Campenon-Bernard. Le premier ouvrage qu’il étudie est le pont de Choisy-le-Roi. Ce pont était le prototype des ponts construits en encorbellement avec des voussoirs préfabriqués à joints conjugués collés. Cet ouvrage a aussi été à l’origine d’un nouveau type de piles : les piles à voiles souples.

Ce principe a été repris sur des ouvrages en France et en Suisse comme le viaduc de Chillon, et a ensuite donné lieu à la conception à double ligne d’appareils d’appui en néoprène.

Pendant cette période a été mise au point la méthode de construction en encorbellement symétrique en voussoirs préfabriqués à l’aide d’une poutre de lancement. Le premier grand pont construit suivant cette méthode a été le pont de l’île d’Oléron en 1966.

Des innovations devenues des classiques

Jacques Mathivat est nommé directeur des études de Campenon-Bernard en 1972. Il a participé avec Jean Muller, directeur scientifique de Campenon-Bernard, et Jean Chaudesaigues, directeur technique puis directeur général, à la conception et à la réalisation des ouvrages de cette entreprise avec une équipe d’ingénieurs, par exemple Michel Placidi, Jacques Combault.

Le bureau d’études a alors réalisé un nombre important d’ouvrages en béton précontraint construits par encorbellements successifs.

Il a dirigé la conception du pont de Brotonne qui était au moment de sa construction le pont à haubans en béton précontraint ayant la plus grande portée au monde avec 320 m.

Pendant cette période, Campenon-Bernard a mis au point la construction des tabliers en voussoirs préfabriqués avec un haubanage provisoire.

Jacques Mathivat va participer aux recherches sur l’optimisation de la section transversale des tabliers de pont débouchant notamment sur les concepts suivants :

·         âmes métalliques planes raidies,

·         âmes en treillis métallique,

·         âmes métalliques en tôle plissée.

Cette dernière solution a été brevetée par Campenon-Bernard et utilisée pour la première fois sur le viaduc de Maupré à Charolles.

Pour alléger les sections transversales et améliorer la mise en place de la précontrainte, l'ingénieur a aussi participé au développement d'un autre concept d'organisation, en trois familles, de la précontrainte des tabliers en caisson qui est depuis devenu classique :

·         les câbles de fléau : intérieurs au béton du hourdis supérieur,

·         les câbles de clavage : intérieurs au béton du hourdis inférieur,

·         les câbles de continuité (assurant notamment la reprise des charges d’exploitation) :  en tracés ondulés extérieurs au béton.

La période SECOA

En 1978, Jacques Mathivat a quitté Campenon-Bernard pour fonder la société d’étude et de calculs en ouvrages d’art (SECOA), bureau d'études dont il a assuré la gérance jusqu'en 1988.

Il y poursuit ses recherches sur l'optimisation des tabliers en béton précontraint comme ingénieur concepteur en maîtrise d'œuvre et pour le compte d'entreprises. Cette recherche va se développer dans plusieurs directions :

·         alléger les hourdis grâce à des raidisseurs transversaux. Cette solution a été utilisée pour les viaducs d'accès en béton précontraint du pont de Cheviré.

·         alléger les âmes en les évidant et en leur donnant l'aspect d'une suite de panneaux triangulaires, pointe en bas. C'est cette solution avec des "âmes évidées" qui a été utilisée en 1999 pour le pont sur le Vecchio en Haute-Corse. Cette technique a été utilisée de nouveau, en 2008, pour le pont d'Abra, en Corse-du-Sud.

·         l'extension du principe de précontrainte extérieure consistant à augmenter l'excentricité des câbles de précontrainte sur appuis jusqu'à les placer au-delà de la fibre supérieure du tablier. De nombreux ponts de ce type ont été réalisés au Japon avant que ce procédé soit mis en application en France sur le PS33 à Saint-Michel de Maurienne et plus récemment sur le pont de la Ravine des Trois Bassins sur la  route des Tamarins à La Réunion.

 

Jacques Mathivat a été président de l’Association Française pour la Construction puis de l’AFGC entre 1989 et 1997.

Il fut aussi professeur au Centre des Hautes Etudes de la Construction et à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Jacques Mathivat a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 2001 et a reçu le Prix Albert Caquot en 2002.

Commentaires

Jacques Mathivat : une figure du génie civil s'éteint

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur