En direct

Jacques Chanut : « La crise économique qui suivra la crise sanitaire sera un tsunami pour le secteur »
Le président de la FFB, Jacques Chanut. - © C.BOULZE / Le Moniteur
Interview

Jacques Chanut : « La crise économique qui suivra la crise sanitaire sera un tsunami pour le secteur »

Propos recueillis par Adrien Pouthier |  le 16/03/2020  |  Jacques ChanutFFBFrance CoronavirusArtisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Jacques Chanut
FFB
Entreprises
France
Coronavirus
Artisans
Négoce
Valider

Interrogé ce lundi 16 mars, le président de la Fédération française du bâtiment pense dès à présent à la protection des entreprises non seulement pendant la crise sanitaire en cours mais aussi à son issue pour que l'activité du bâtiment puisse redémarrer.

Quelle est à l’heure actuelle la situation des entreprises de bâtiment ?

Elle change constamment, ce qui nous force à nous battre jour et nuit pour trouver des solutions au fur et à mesure. A l’heure où je vous parle (interview réalisée le 16 mars à 14h, ndlr), il n’y a pas de confinement général et nous laissons le choix à nos entreprises de travailler ou pas et, si elles travaillent, de le faire avec un respect strict des consignes sanitaires.

Nous nous sommes assuré aussi dès samedi 14 mars que les matériaux soient disponibles. Nous avons mis au point les procédures de retrait des commandes et de livraisons.

Sur le même sujet Coronavirus : ce que les négoces peuvent (encore) faire à partir du lundi 16 mars

Pour le reste, tout est fluctuant et les attitudes des maîtrises d’ouvrage publiques différent selon les régions : Nice ferme les chantiers mais l’Occitanie soutient leur ouverture. Des distributeurs ont fermé à des endroits, pas à d’autres.

Ce qui est très dur à gérer c’est que tout est sujet à interprétation. Mais nous restons en contact permanent avec les autorités.

Comment envisager la suite ?

Tout dépend de ce qui va être annoncé ce soir (le président de la République doit prendre la parole à 20h, ndlr). On parle de confinement général. Mais sous quelle forme ? Confinement total où personne ne va travailler et où les seules sorties autorisées sont pour les urgences et les commissions ? Ou un confinement de type couvre-feu où l’activité est permise dans la journée puis interdite à partir de 18h ? Ca change beaucoup de choses.

Dans le premier cas de figure il y a trois choses à envisager. Tout d’abord la mise en sécurité des chantiers : il faut 24 à 48h pour cela.
Ensuite, déterminer tout de suite les mesures économiques qui seront prises pour accompagner les entreprises. En effet si elles ne travaillent plus, elles ne facturent plus, donc ne sont plus payées et ne peuvent plus payer à leur tour leurs charges…

Et puis si notre souci premier est la gestion du côté immédiat de la crise sanitaire, dans un deuxième temps il faudra gérer la crise économique qui va suivre et qui sera un tsunami pour notre secteur. Il va falloir préserver au maximum le tissu pour espérer redémarrer l’activité une fois passée l’épidémie. En tout cas toute la FFB est mobilisée à tous les échelons.

Y a-t-il déjà des mesures de prises ?

La mesure sur le chômage technique qui sera déclenché dès la date de demande et non pas à la date de réception de la demande est une bonne chose. Mais nous demandons plusieurs mesures fortes pour soutenir les trésoreries de nos entreprises : suppression de la TVA et décalage à très long terme des charges.  Il faut des mesures inédites qui seront affreusement coûteuses mais qui sont nécessaires pour la relance du secteur à l’issue de la crise.

Commentaires

Jacques Chanut : « La crise économique qui suivra la crise sanitaire sera un tsunami pour le secteur »

Votre e-mail ne sera pas publié

CHAUVET

17/03/2020 11h:18

BonjourQuelles sont les positions de la FFB depuis les nouvelles annonces Pour la poursuite des chantiers Pour les livraisons en cours ou à venirCordialement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur