ITE, solaire... : Effy élargit son offre de travaux

ITE, solaire... : Effy élargit son offre de travaux

Cédric Rognon |  le 01/02/2021  |  100 % eau et énergie Rénovation énergétique Certificats d'économie d'énergieFrance Vie du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Rénovation énergétique
Certificats d'économie d'énergie
France
Vie du BTP
Valider

Chaudières gaz THPE, autoconsommation solaire et isolation thermique par l’extérieur : Effy lance cette année trois nouvelles offres de travaux 100 % accompagnés et garantis. Le spécialiste de la rénovation énergétique va aussi proposer des outils de financement bancaire pour faciliter le paiement du reste à charge.

Effy accélère la diversification de son activité avec le lancement de trois nouvelles offres de travaux 100 % accompagnées et garanties (correspondant à son offre « Effy Sérénité », désormais proposée à tous les ménages, et non plus aux seuls ménages modestes) : chaudières gaz à très haute performance énergétique, isolation thermique des murs par l’extérieur et installation de panneaux photovoltaïques pour l’autoconsommation solaire. Ces trois bouquets de travaux (autant que les trois déjà lancés par la marque, le premier en 2013) ont été expérimentés fin 2020. Effy revendique déjà une trentaine d’entreprises partenaires pour le solaire, une quinzaine dans 17 départements pour l’isolation thermique par l’extérieur, et cinq pour les chaudières.

Sur le même sujet Chaudières fioul : Effy présente sa solution de remplacement financée

Cette nouvelle offre de travaux sera mise en place progressivement, au fil de l’année. « Nous sommes actuellement dans une phase de sélection et de formation des entreprises pour déployer notre réseau de partenaires sur l’ensemble du territoire », confie Frédéric Utzmann, fondateur du groupe. Tous travaux confondus, Effy ambitionne ainsi de doubler en 2021 son réseau d’artisans partenaires (plus de 2000 aujourd’hui).


Financement innovant


Ces travaux, précise le groupe, répondent à la demande grandissante d’un accompagnement complet (de l’information amont au contrôle qualité après le chantier), incluant la garantie de la qualité de la pose par un artisan local (référencé par Effy), la garantie du matériel installé et la garantie de l’obtention des aides disponibles (directement déduites du devis).

Sur le même sujet L'intermédiation, une course de fond toujours d'actualité


L’accélération souhaitée en 2021 va aussi se traduire par le lancement d’outils de financement adaptés au reste à charge des travaux, inversement proportionnel au montant des primes et subventions. Un financement bancaire sera proposé pour simplifier le paiement de ce reste à charge, notamment pour les ménages aisés qui le souhaitent. Pour les ménages les plus modestes, Effy a annoncé le 14 décembre dernier le lancement au printemps prochain d’une solution de financement innovante, sans avance de frais. Effy fera l’effort de garantir la solvabilisation de ces ménages, en endossant le risque du crédit bancaire. Les remboursements seront étalés dans le temps pour que les économies réalisées par les travaux de rénovation énergétique soient supérieures à la contribution financière demandée aux particuliers.

Sur le même sujet Hellio, désormais marque unique de Geo PLC


Gestion des primes pour les artisans


Enfin, Effy a aussi annoncé le lancement d’un nouveau service pour les artisans. Prévu au plus tôt cet été, il s’agira d’applications pour faciliter la gestion dématérialisée des primes (CEE, Ma Prime Rénov’…). 2021 s’annonce donc chargée pour Effy, après une année 2020 où le groupe a investi plus de 10 M€ en nouvelles technologies et compte désormais dans ses équipes 70 personnes dédiées. 20 millions de visites ont été effectuées sur ses sites pour près de 700 000 demandes d’informations de particuliers. La marque a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 204 M€, en augmentation de 10 % par rapport à 2019. 73 % de ce chiffre est constitué par les travaux : 36 % par l’isolation des combles perdus (offre lancée en 2013), 20 % pour l’isolation des sols et planchers (2016), 16 % pour la pompe à chaleur (2019) et 1 % pour l’autoconsommation solaire (expérimentée en 2019).

Commentaires

ITE, solaire... : Effy élargit son offre de travaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil