Le moniteur
ITE et innovation : les solutions de trois industriels
StoTherm Resol

ITE et innovation : les solutions de trois industriels

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 16/05/2019  |  100 % gros œuvre Isolation thermique par l'extérieurBardageStoWeber

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Isolation thermique par l'extérieur
Bardage
Sto
Weber
Valider

Les industriels Sto, Weber et ISB nous présentent les particularités et les atouts de leurs nouvelles offres en matière d’isolation thermique par l’extérieur.

Sto : mousse phénolique

« En rénovation, l’avantage de l’ITE est que les travaux peuvent être réalisés en site occupé. Elle donne un nouveau souffle à la façade et valorise le patrimoine. En neuf, c’est plus compliqué. Même si l'ITE habille thermiquement l’extérieur et isole les ponts thermiques au niveau des planchers, l’ITI, pouvant être réalisée par tous les temps, est privilégiée.

En outre, les exigences réglementaires de plus en plus élevées augmentent l’épaisseur de l’ITE, favorisant l’effet tunnel qui réduit l’apport solaire aux ouvertures. Nous avons donc développé un isolant en mousse phénolique. Grâce à une meilleure conductivité thermique, il faut seulement 9 cm d’épaisseur pour répondre aux critères exigés par le Cite*, contre 12 cm pour le polystyrène graphité, ou 14 cm pour le blanc.

Par ailleurs, pour les zones sismiques ou les façades délicates où le poids rapporté d’un parement pose problème, nous proposons un procédé de bardage ventilé à recouvrir d’enduit, de pierres naturelles ou plaquettes de terre cuite. Enfin, pour inspirer architectes et artisans, nous avons lancé une vaste collection d’enduits déclinée en trois univers et nombreuses alternatives pour sortir du traditionnel crépi blanc. »

Julien Velar, responsable produit ITE chez STO

Weber : liège ou mousse résolique

« Pour le neuf, l’arrivée de la réglementation environnementale à la place d’une réglementation purement thermique rend la performance de l’enveloppe prépondérante. L’ITE prend tout son sens. Dans ce contexte, nous développons des isolants biosourcés, tel notre panneau liège au R proche des isolants traditionnels. Son bilan carbone est négatif : fabriqué uniquement à partir d’écorce d’arbre, sans additif, il est expansé avec de l’eau sous pression et s’agglomère naturellement avec sa résine.

Dans l’ancien, a contrario, si la tendance est aussi à pousser vers des matériaux écologiques et sains, les clients doivent avoir la fibre verte pour accepter d’en payer la plus-value. Les produits porteurs sont ceux à épaisseur réduite pour une performance thermique égale, comme notre mousse résolique.

Il faut maintenir les aides allouées à ces travaux, comme les certificats d'économie d’énergie (CEE) ou le Cite*, qui sont indispensables pour inciter les particuliers à choisir l’ITE sous enduit. C’est la solution la plus simple pour isoler et supprimer les ponts thermiques sans gêner les occupants d’un logement. »

Romain Pierron, chef de produit ITE chez Saint-Gobain Weber France

Groupe ISB : bardage avec ITE

« Depuis 2018, nous ne proposons plus de solutions d’ITE. Nous avons constaté que les artisans optent pour des systèmes ouverts, en choisissant indépendamment leurs pare-pluie, pare-vent, isolant, puis bardage, qui peut être en bois, en zinc, en fibro-ciment… Ils préfèrent rester flexibles et grouper leurs achats.

La France, traditionnellement pays de la culture du béton avec ITI et enduit sur façade, sans vertu isolante, a été sensibilisée depuis la RT 2012 à l’ITE, qui possède des vecteurs de croissance. Le surcoût se justifie mieux quand le prix des énergies monte, et donc par le gain réalisé chaque année sur la facture.

Par ailleurs, le bardage ventilé avec ITE possède des vertus de par son mode constructif. La lame d’air créée renforce l’isolation. Contrairement à l’isolant sous enduit, elle évite les déperditions thermiques liées au contact entre matériaux et réduit l’inertie du système, la masse à chauffer ou à rafraîchir étant moindre. Le bardage est une solution qui doit favoriser l’acceptation de l’ITE. »

Erwan Villalard, directeur marketing et innovation chez Groupe ISB

* Crédit d’impôt transition énergétique

Commentaires

ITE et innovation : les solutions de trois industriels

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur