En direct

"Italia Antica" : les "envois" des architectes français

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 06/06/2002  |  ProfessionArchitectureCultureFrance entièreEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architecture
Réalisations
Culture
France entière
Europe
Professionnels
Valider

Les reconstitutions par des architectes français de la Villa Adriana à Tivoli et du palais de l'empereur Tibère à Capri sont deux des oeuvres maîtresses d'une exposition présentée depuis le 6 juin 2002 à la Villa Médicis par l'Académie de France à Rome. Elles font partie des "envois" des architectes-pensionnaires de la Villa Médicis, tous lauréats du Grand Prix de Rome, réalisés pendant leurs séjours, entre 1811 et 1950.
L'exposition "Italia Antica" présente 87 dessins d'architecture signés par 22 architectes français. Exposés au début de l'année, de février à avril, à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, ces envois reviennent pour la première fois dans le lieu même où ils ont été réalisés. Du 5 juin au 19 août, sauf le mardi, touristes et amoureux des sites antiques pourront ainsi découvrir la splendeur reconstituée sur de gigantesques dessins aquarellés -certains font plus de quatre mètres de long - de palais et temples dont seules subsistent des ruines. Tivoli et la Villa Adriana (villa d'Hadrien), deux des sites les plus visités des environs de Rome, ont beaucoup inspiré les pensionnaires de la Villa Médicis (acquise par la France en 1803 pour permettre aux meilleurs artistes et architectes français de se perfectionner au contact des chefs d'oeuvre de l'Antiquité et de la Renaissance).

Sept d'entre eux leur ont consacré leurs travaux. Les relevés et les dessins de Pierre-Gérôme-Honoré Daumet en 1860, Charles-Louis Girault en 1885 et Charles-Louis Boussois en 1912 laissent rêveurs. Là où le visiteur de la Villa Adriana ne voit aujourd'hui que des vestiges et doit faire un effort d'imagination, les trois architectes offrent une peinture d'un réalisme saisissant de ce qu'a été cette villa impériale percée de galeries souterraines et où vivaient environ 2000 personnes.
L'autre pièce maîtresse de l'exposition est constituée par les travaux réalisés en 1914 par Maurice Boutterin sur les vestiges du palais de l'empereur Tibère dans l'île de Capri, face à Naples, d'où il régna pendant les dix dernières années de sa vie. Trois dessins -une vue générale des ruines, un état restauré et une perspective restaurée - sont stupéfiants. Ce qui n'a pas empêché l'Institut de France de critiquer son parti pris artistique, un nocturne tourmenté, pour la perspective restaurée. Le jury lui a ainsi reproché de "n'avoir pas su rendre la radieuse atmosphère de la riante Capri", révèle le catalogue réalisé pour l'exposition par l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Les architectes pensionnaires de la Villa Médicis étaient tenus chaque année pendant leur séjour d'exécuter de grands dessins acquarellés figurant les vestiges, relevés avec la plus grande précision et, s'inspirant de l'analyse de ces "états de l'oeuvre" et des témoignages historiques et littéraires, de proposer la restitution graphique et la "restauration" de l'édifice. Documents archéologiques, leurs "envois", souvent de véritables oeuvres d'art, devenaient la propriété de l'Etat français. Conservés à la bibliothèque de l'Ecole des Beaux-Arts, ils étaient destinés à servir de modèles pour les élèves ne pouvant se permettre un voyage en Italie. Cette tradition a perduré jusqu'en 1950.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur