En direct

Issy-les-Moulineaux se dote d’un nouveau bassin de stockage des eaux pluviales de 23 400 m3
Vendredi 30 septembre, Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, et André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, ont visite le chantier de construction du nouveau bassin de stockage des eaux pluviales de la ville. - © CD 92-JeanLuc DOLMAIRE CD 92-JeanLuc DOLMAIRE

Issy-les-Moulineaux se dote d’un nouveau bassin de stockage des eaux pluviales de 23 400 m3

Anthony Laurent |  le 03/10/2016  |  EnvironnementSécurité et protection de la santéSantéTechniqueEquipement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Environnement
Sécurité et protection de la santé
Santé
Technique
Equipement
Valider

Depuis janvier dernier, un bassin de stockage des eaux pluviales de 25 m de profondeur et de 40 m de diamètre pour une capacité de 23 400 m3 est construit sous le stade Gabriel-Voisin à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de Seine). Objectif ? Prévenir les inondations qui affectent régulièrement la vie des Isséens.

Des problèmes d’inondations récurrentes insolubles ? Ces dernières pourraient bien appartenir au passé dès 2018. A Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), depuis janvier dernier, un énorme bassin de stockage des eaux pluviales est en construction sous le stade Gabriel-Voisin, le long de la rue Charlot. Complètement enterré sous l’équipement sportif – qui sera remis à neuf après les travaux, en septembre 2017 –, l’ouvrage présente une profondeur de 25 m et un diamètre intérieur de 40 m pour une capacité de 23 400 m3.

Réalisé sous la maîtrise d’ouvrage du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, le nouveau bassin, estimé à 31 millions d’euros, contribuera à la prévention des inondations par débordement des réseaux ainsi qu’à la réduction des volumes d’eau déversés en Seine pour en préserver la qualité. Preuve de l’importance urbanistique de ce nouvel équipement pour la ville et le département : Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, et André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux, ont visité le chantier vendredi 30 septembre en compagnie des équipes intervenantes.

Un bassin-tampon de 25 m de profondeur pour 40 m de diamètre

Le nouveau projet d’assainissement d’Issy-les-Moulineaux comprend quatre composants principaux : le bassin de stockage, deux déversoirs d’orage, deux canalisations de liaison – de 12 et 161 m de long pour 2 m de diamètre – et des locaux techniques (avec systèmes de pompage, de ventilation et de désodorisation et installations électriques).

Côté travaux, quatre étapes importantes jalonnent la vie du chantier jusqu’en décembre 2017. « Nous avons d’abord réalisé l’enceinte du bassin, en parois moulées, jusqu’à la profondeur requise de 38 m, ainsi que 12 barrettes qui correspondent aux futurs poteaux du bassin. Ensuite, nous creusons le réservoir-tampon à proprement parler – ce qui représente 45 000 m3 de déblais – parallèlement à la mise en œuvre de poutres longitudinales et transversales en béton qui soutiendront la dalle de couverture. Enfin, nous réalisons les fondations de l’ouvrage à l’aide de 170 micropieux – longs de 20 à 30 m pour 40 cm de diamètre – qui s’ancrent directement dans le radier. En tout, ce sont 11 000 m3 de béton qui seront coulés », décrit David Pascual Castrillo, ingénieur projet pour Razel-Bec, mandataire du groupement d’entreprises en charge du génie civil du bassin.

625 kilomètres de réseau, 4 collecteurs de stockage et 3 bassins de rétention enterrés

En exploitation, le nouvel ouvrage assurera le stockage des eaux pluviales pendant toute la durée des épisodes pluvieux avant de les restituer aux collecteurs lorsque ceux-ci auront retrouvé un régime normal. Les déversoirs d’orage, quant à eux, délesteront les eaux excédentaires des collecteurs et les dirigeront vers le bassin via les deux canalisations de liaison. La construction de ce nouvel équipement s’inscrit dans le triple cadre de la réglementation de la Loi sur l’Eau, de la gestion des réseaux d’assainissement et de la protection des milieux aquatiques.

En 2018, le nouveau bassin d’Issy-les-Moulineaux complètera ainsi le patrimoine du département des Hauts-de-Seine, lequel comprend aujourd’hui, au-delà de 625 kilomètres de réseau et 38 stations de pompage, quatre collecteurs de stockage de grand diamètre et trois bassins de rétentions enterrés.

Commentaires

Issy-les-Moulineaux se dote d’un nouveau bassin de stockage des eaux pluviales de 23 400 m3

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur