Projets

Israël : Fuksas ouvre une maison pour la paix

Les célébrations du dixième anniversaire du Centre Peres pour la Paix, du 26 au 28 octobre, ont été marquées par l’inauguration de « la maison de la Paix » à Jaffa (Israël). L’édifice, imaginé par l’architecte italien Massimiliano Fuksas, alterne diverses strates de ciment et de verre.

« La Paix n’est pas quelque chose de circonscrit, mais plutôt un sentiment de plénitude et de sérénité qu’un espace, qu’une architecture, peut communiquer », estime Massimiliano Fuksas, architecte de « la maison de la Paix Peres » (2 500 m2), fraîchement inaugurée à Jaffa en présence de Shimon Peres, président de l’Etat d’Israël. Le concepteur a imaginé « une construction parallélépipédique faite d’une stratification de matières qui représente le temps et la patience ». Ces strates, qui reposent sur un soubassement en pierre, alternent ciment et verre. Cette alternance de couches d’obscurité et de lumière est visible sur six niveaux depuis l’atrium d’accueil ouvert sur le ciel. De là, escaliers et ascenseurs conduisent à l’auditorium de 200 places faisant face à la mer Méditerranée, à la bibliothèque spécialisée sur les processus de paix, aux archives Shimon Peres et aux bureaux du Centre Peres pour la Paix (Peres Center for Peace), qui fête ses dix ans d’existence.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X