Isover rachète Isonat et pénètre le marché de la fibre de bois
Ligne de fabrication d'Isoduo (Isonat) - © © DR

Isover rachète Isonat et pénètre le marché de la fibre de bois

le 03/05/2016  |  Produits et matérielsBoisIndustrieImmobilierHygiène

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Produits et matériels
Bois
Industrie
Immobilier
Hygiène
Valider

Isover, filiale du groupe Saint-Gobain, a fait l'acquisition du fabricant français d'isolants en fibre de bois Buitex Recyclage afin de pénétrer un marché du bois qui s'annonce grandissant. Rebaptisée Isonat du nom de sa marque phare, l'entreprise bénéficiera rapidement d'investissements industriels.

Bien ancré dans les marchés des isolants en laine minérale (verre et roche), Isover s'attaque désormais aux isolants biosourcés. La filiale de Saint-Gobain a annoncé avoir conclu, le 29 avril, le rachat de Buitex Recyclage (20 millions d'euros de chiffre d'affaires) et sa marque Isonat d'isolants en fibre de bois. Les deux entreprises se connaissent bien : elles ont collaboré par deux fois depuis les années 2000, notamment lors du codéveloppement d'Isoduo, une matière isolante mêlant fibres de verre et de bois. "Notre rapprochement se fait donc tout naturellement", soutient Dirk de Meulder, directeur général d'Isover, qui prend la présidence de cette nouvelle filiale rebaptisée Isonat et transformée en société par actions simplifiée (SAS). "Nous sommes le premier fabricant de laine minérale à se lancer dans la fibre de bois", se félicite le dirigeant. Il voit dans cette opération le renforcement de l'offre d'Isover et l'ouverture à de nouveaux marchés.

Investissements industriels

Car la vogue du bois dans la construction et la rénovation offre à l'industriel des perspectives alléchantes. "Nous prévoyons une croissance à deux chiffres de ce marché dans les années à venir", anticipe Dominica Lizarazu, directrice marketing et développement des produits d'Isover. Notamment dans l'isolation par l'extérieur (via la technique du sarking), où la fibre de bois représenterait déjà presque la moitié du marché. Pour l'heure, la quarantaine de salariés ex-Buitex Recyclage est conservée et les gammes existantes du fabricant (isolants flex et rigides) pérennisées. Même s'il quitte l'entreprise que sa famille avait fondée à la fin du 19e siècle, Jean-Pierre Buisson souligne le "réel intérêt du rapprochement d'Isonat avec Isover, tant sur le plan commercial et marketing que celui du développement de nouveaux produits". Les changements seront rapides pour la PME du Rhône : une deuxième ligne de production sera installée cet été sur son site de Mably (Loire) et un centre de recherche & développement spécifique y sera prochainement créé.

Commentaires

Isover rachète Isonat et pénètre le marché de la fibre de bois

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur