En direct

La décarbonation de l'usine d'Isonat subventionnée par l'Ademe à hauteur de 850 000 €
La capacité de production de l'usine de Mably (Loire) va être doublée. - © Isonat

La décarbonation de l'usine d'Isonat subventionnée par l'Ademe à hauteur de 850 000 €

LeMoniteur.fr |  le 10/06/2022  |  IsonatDécarbonationAdemeIsolationMatériaux biosourcés

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Isonat
Décarbonation
Ademe
Isolation
Matériaux biosourcés
Industrie
Loire
Négoce
Valider

Le fabricant d'isolants biosourcés en fibre de bois du groupe Saint-Gobain va refondre son outil de production à l'occasion du doublement de la capacité de son usine de Mably et réduire de 20% (1100 t/an) ses émissions de CO2.

Isonat opère sur le marché des isolants biosourcés en fibres de bois, secteur en forte croissance grâce à la transition écologique et dont les volumes vont doubler à l’horizon 2025.

Face à l’ampleur des enjeux de la rénovation énergétique des bâtiments et à la volonté croissante de matériaux alternatifs et durables, l'entreprise a décidé de doubler sa capacité de production dans son usine de Mably (42), tout en réduisant son impact sur l’environnement, passant ainsi de 19 000 tonnes à 42 000 tonnes de panneaux isolants à l’horizon 2023.

Une ambition soutenue par un plan d’investissement important - plus de 10 M€ pour le doublement de la capacité de production -  qui favorise la décarbonation et qui a reçu en conséquence une aide de l'Ademe de  850 000 euros.

L’appel à projet pour la décarbonation de l’industrie de l’Ademe


1,2 milliard d’euros ont été alloués à l’Ademe dans le cadre de France Relance. Dans ce contexte, plusieurs appels à projets sont dédiés aux entreprises du secteur industriel. Ces aides visent à réduire les émissions de CO₂.

Ce montant a été calculé en fonction du nombre de tonnes de CO₂ évitées : Isonat espère, en réalisant une économie d’énergie de 4500 MWh/an, réduire ses émissions de GES de 20% soit 1100 t de CO2 par an.

Le financement de l'Ademe aidera notamment à pousser des technologies performantes, parmi elles :

- un séchoir équipé d’un brûleur au gaz naturel direct intégrant la possibilité de valorisation des gaz de chaudière ou la conversion au chauffage par bio masse ;

- un ventilateur de séchage haut rendement monté en direct et équipé d’un variateur de fréquence ;

- des moteurs à haut rendement en anticipation sur les recommandations Européennes


Commentaires

La décarbonation de l'usine d'Isonat subventionnée par l'Ademe à hauteur de 850 000 €

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil