En direct

Isoler par l’extérieur avec des isolants biosourcés
L’ITE en bloc de chanvre se maçonnent à joints minces contre les façades existantes. - © © Chanvribloc

Isoler par l’extérieur avec des isolants biosourcés

Stéphane Miget |  le 11/02/2014  |  MatériauxSecond œuvreBiosourcé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériaux
Second œuvre
Technique
Biosourcé
Valider

Sommaire du dossier

  1. Du verre cellulaire pour l'isolation extérieure
  2. Les fabricants passent en mode « push »
  3. Le PU, un ténor qui ne demande qu’à s’imposer
  4. Des locaux tertiaires obsolètes rénovés avec un budget maîtrisé
  5. ITE et style néo-normand pour une nouvelle résidence à Deauville
  6. Une résidence isolée par un système composite à aérogel de silice
  7. 8 isolants Acermi pour une ITE
  8. ITE 100% bois
  9. Isoler par l’extérieur avec des isolants biosourcés
  10. Le marché de l'isolation par l'extérieur se porte bien
  11. Comment ça marche : l’isolation des murs par l’extérieur
  12. 8 systèmes d’ITE sous enduit
  13. Bardages et vêtures : de nouvelles tendances portées par l’ITE
  14. Modalités de classement des infrastructures de transports terrestres et isolement acoustique des bâtiments d’habitation dans les secteurs affectés par le bruit
  15. Pose d’un système ITE trois en un, 100 % minéral
  16. LYON La métamorphose d’un garage en bureaux high-tech
  17. Rénovation d’un système d’isolation par l’extérieur datant du siècle dernier
  18. Les isolants thermiques extérieurs sous enduits
  19. Isolation par l'extérieur avec pierre de taille ou autres maçonneries apparentes.
  20. Introduction
  21. La formation comme priorité
  22. L’esthétisme prend de plus en plus d’importance
  23. Un marché qui attise les convoitises
  24. ITE : plus de 16 millions de mètres carrés installés en 2011
  25. Isolation thermique par l’extérieur : le marché qui monte, qui monte…
  26. Des solutions diversifiées pour un marché en forte croissance
  27. Des systèmes complets pour assurer le boom du marché
  28. Champ libre pour les architectes
  29. Une offre qui doit mûrir
  30. Matériaux bio-sourcés Fibre de bois et ouate de cellulose en tête du peloton
  31. ITE en chanvre
  32. 400 m2 de façade isolée par insufflation de laine minérale
  33. Blocs isolants Assurer structure et isolation en une opération
  34. Isolation thermique par l’extérieur, attention à l’acoustique
  35. Ilhem Belhatem Béton de chanvre projeté
  36. Magasin Holt Renfrew Vancouver (Canada)
  37. ECOLE MATERNELLE TELEFONPLAN / STOCKhOLM (SUEDE)
  38. Pavillon de la Finlande EXPO 2010 A SHANGHAI (CHINE)
  39. immeuble de logements Sourcea Lyon Confluence
  40. Isolation par l’extérieur d’un immeuble haussmannien
  41. Villa Dupli-casa LUDWIGSBURG (Allemagne)
  42. Chantier Trois types de revêtements pour l'ITE de huit logements
  43. Conjugaison de matériaux naturels et high-tech pour une maison exemplaire
  44. analyse comparative de la possibilité d'un béton isolant
  45. Béton isolant structurel à très hautes performances pour logements
  46. Congrès Passivhaus : les isolants sous vide mis en avant
  47. Un liant vert pour un isolant végétal
  48. ISOLATION Les matériaux à changement de phase
  49. Isolant à changement de phase pour améliorer l’inertie thermique
  50. Dispositions favorisant la performance environnementale et les énergies renouvelables dans les constructions et l’habitat (application des articles L. 111-6-2, L. 128-1 et L. 128-2 du code de l’urbanisme)
  51. Isolation par l’extérieur, l’alliée de la RT 2012

Encore marginaux sur les chantiers d’isolation thermique par l’extérieur (ITE), les isolants biosourcés ne sont cependant pas à considérer comme secondaires. Les produits et systèmes, désormais testés selon des critères identiques aux isolants traditionnels s’adaptent à tout type de construction et de technique d’isolation.

Le marché de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est largement dominé par les isolants minéraux (laine de verre, laine de roche) et synthétiques (PSE, polyuréthanne…), plus de 90% du marché. Les raisons en sont sont évidentes : des industriels bien implantés, des produits de qualité qui répondent à la demande et des prix compétitifs. Cependant, depuis une dizaine d’années, des challengers leur grignotent des parts de marché : les isolants dits biosourcés. Trois raisons à cela en dépit, pour le moment, de prix plus élevés : des produits de qualité, la plupart certifiés Acermi*, qui répondent à toutes les contraintes, qui sont fabriqués à l’aide de matières premières naturelles dotées d’un écobilan sans comparaison avec les produits classiques et qui présentent une compatibilité avec tous les modes constructifs.


Les isolants biosourcés affichent des performances et une qualité telle, qu’ils rivalisent avec les isolants traditionnels, y compris pour isoler par l’extérieur.
Les isolants biosourcés affichent des performances et une qualité telle, qu’ils rivalisent avec les isolants traditionnels, y compris pour isoler par l’extérieur. - © © Isonat

 


Circuit court

 

Raisons de leur essor, en dépit d’un coût plus élevé, l'intérêt grandissant des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre pour la construction bois et, plus généralement, pour des constructions réalisées avec des produits moins impactants, ou réputés tel, sur l’environnement. Dans ce cadre, les isolants biosourcés ont toute leur place. D’ailleurs les industriels du secteur (PMI et PME) y croient, puisque malgré la crise ces derniers n’hésitent pas à investir.

Autre signe qui indique que ces produits ont l’avenir, l’action des pouvoirs publics. Lesquels ont mis en place des outils pour promouvoir la filière, qui produit localement en circuit court et valorise des produits ou sous-produits agricoles. Notamment, la création du label Bâtiment Biosourcé (voir notre article). Ce label ne concerne que les constructions neuves mais instaure, pour la première fois, un référentiel public et officiel des matériaux biosourcés.

 

Fibres de bois

La filière bois est certainement à ce jour la plus structurée et la plus à même de concurrencer les isolants classiques sur le marché de l’ITE. Issu d’un retraitement des rémanents de bois, la laine de bois est proposée en rouleau ou moulée en panneau isolant. Les fibres de bois sont mélangées à des fibres textiles ou synthétiques pour lier l’ensemble et assurer une consistance au panneau.

Au plan thermique, elle a des arguments à défendre, que ce soit au niveau de la conductivité thermique proche des laines minérales (lambda 0,038)  – capacité d’un matériau à éviter la déperdition de la chaleur produite à l’intérieur de la construction – ou de sa capacité de déphasage – capacité à créer une barrière thermique contre la chaleur extérieure jusqu’à dix heures.

Pour la tenue au feu, comme pour le bois massif, les surfaces des panneaux carbonisent, formant une couche de protection qui empêche l’isolant de brûler entièrement. Une propriété qui ne dispense en rien de respecter les prescriptions de l’instruction technique 249 (IT249) face au risque d’incendie et de propagation du feu par les façades.

Les fabricants de panneaux de fibre de bois développent des partenariats avec des fabricants d’enduits pour proposer des systèmes complets sous avis technique et compatible avec tous modes constructifs.
Les fabricants de panneaux de fibre de bois développent des partenariats avec des fabricants d’enduits pour proposer des systèmes complets sous avis technique et compatible avec tous modes constructifs. - © © Pavatex

Prescriptions techniques

 

Ces isolants se retrouvent dans toutes les techniques d’ITE : sous enduit et façade ventilée. L’application avec un enduit de finition est possible, à condition de respecter les préconisations habituelles de la mise en œuvre d’un enduit sur ITE. Une seule condition à cela: un avis technique.

En façade ventilée sous bardage, outre les recommandations habituelles, quelques précautions sont à prendre en compte. En premier lieu, la mise en place d’un panneau pare-pluie capillaire et très ouvert à la vapeur d’eau. Les agglomérés enduits peuvent faire office de frein vapeur.

Ces recommandations valent pour l’ensemble des isolants biosourcés. Ainsi les laines végétales ou de mouton, qu'elles se présentent sous forme de nattes ou de panneaux semi-rigides, conviennent à condition qu’elles soient de densité et d’élasticité suffisantes et puissent être fixées mécaniquement sur le support, afin d’écarter les risques de tassement. Idem pour les isolants en vrac tel que la ouate de cellulose, mais en s’assurant pour ceux-ci qu’aucun tassement n’est possible.

 

Béton de chanvre

 

Autre isolant promis à un bel avenir : le chanvre et particulièrement le béton de chanvre (mélange chaux chanvre). Un matériau adapté au bâti ancien comme à la construction neuve. Avec un lambda entre 0,70 et 0,85, ces propriétés isolantes ne sont pas aussi performantes que celles de la fibre de bois. Le complexe présente une masse volumique de 30kg.m3 pour un béton dosé à 220 kg/m3, soit une conductivité thermique égale à 0,085 W/m.k et un R égal à 3,5 pour un mur de 30 cm d’épaisseur. Le béton de chanvre a de très bonnes propriétés d’hydrorégulation – un point capital pour le confort des occupants et la pérennité du bâti.

Ici, deux options sont possibles: la projection ou la mise en œuvre devant la structure du bâtiment de blocs de chanvre d’épaisseurs variables. Dans le cas de la projection, il s’agit souvent de remplissage d’une ossature bois en façade et aussi en toiture. Les blocs, eux, sont particulièrement adaptés à la réalisation d’une ITE en rénovation. Dans les deux cas, la finition pourra être un enduit traditionnel ou un bardage rapporté en façade ventilée.

* L’Association pour la certification des matériaux isolants délivre le certificat Acermi. Ce dernier atteste le pouvoir isolant et les propriétés d’aptitude à l’emploi des isolants utilisés dans le bâtiment.

Commentaires

Isoler par l’extérieur avec des isolants biosourcés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur