Le moniteur
Isolation thermique par l’intérieur : les solutions de trois industriels
Ursa, isolation intérieure

Isolation thermique par l’intérieur : les solutions de trois industriels

Paul Falzon |  le 21/09/2018  |  Artisan isolationIsolation thermique par l’intérieur100 % second œuvre

Trois industriels, Ursa, Recticel Insulation et Metisse, nous présentent leurs solutions destinées à l'isolation thermique par l’intérieur, respectivement en laine de verre, polyuréthane et textile.

Ursa : laine de verre et qualité de l’air

Nous proposons deux gammes de laine de verre pour l’isolation par l’intérieur : Ursa Terra en gamme standard, et une gamme Premium, Pure One, dont les avantages sont le zéro formaldéhyde. L’objectif avec Pure One est d’anticiper les évolutions réglementaires en allant sur les marchés (crèches, écoles) où on demande déjà une bonne qualité de l’air intérieur. Pour l’artisan, c’est donc un moyen de différenciation en se positionnant sur une niche où ses concurrents n’ont aujourd’hui pas de solutions comparables. La garantie de 25 ans sur ce produit vient compléter l’argumentaire en justifiant un prix sensiblement supérieur.

Sur nos deux gammes, nous proposons un système inédit de mise en oeuvre sous ossature métallique UrsaFix’ : il s’agit d’une nouvelle génération de fixations en polyamide renforcé, composée de seulement deux éléments pour limiter les ponts thermiques. La facilité de pose doit faire gagner du temps à l’artisan, qui fixe des lisses en partie haute et en partie basse du mur, puis une fourrure au milieu, et vient enfin fixer l’embase à l’intérieur de ces fourrures. Il lui suffit ensuite d’embrancher la laine et de replacer les fourrures : avec ce système, pas besoin de maintenir les fixations, ce qui permet de faire un réglage au dernier moment avant de presser la clavette. Ce système est très utile en rénovation puisqu’il permet de rattraper un mur irrégulier, jusqu’à 20 mm de décalage entre deux fixations.

Virginie Lindo-Martinez, responsable marketing et communication, Ursa

Recticel Insulation : polyuréthane et gain de surface habitable

Pour l’isolation thermique par l’intérieur, nous avons développé la gamme Eurothane avec deux déclinaisons : une solution en contre-cloison sur ossature métallique, et un produit de doublage qui se colle sur la maçonnerie. L’intérêt de ces produits est leur performance thermique élevée puisqu’ils présentent un lambda 22 : cela permet de réduire significativement les épaisseurs, et donc de proposer au client un gain sur les surfaces habitables. Nous sommes aussi positionnés sur l’isolation des planchers, là aussi en lambda 22 : cette solution est compatible avec des systèmes de chauffage par le sol.

Il existe sur le marché énormément de produits dédiés à l’isolation thermique, mais encore peu à l’acoustique : il y a là une demande encore peu satisfaite. Nous avons donc lancé en 2017 SilentWall, un produit en épaisseur standard de 40 mm : les essais attestent d’une réduction du bruit aérien de 12 dB, en association avec une plaque de plâtre. Ce produit peut se positionner en doublage de mur, ou sur des cloisons de séparations entre deux appartements. La mise en oeuvre se fait par collage direct sur la maçonnerie, la plaque de plâtre étant à son tour collée sur l’isolant.

Rémy Perrichon, directeur des ventes, Recticel Insulation

Metisse : textile recyclé et isolation acoustique

L’isolant Métisse est fabriqué à partir de vêtements usagés : des jeans et velours sélectionnés le Relais et débarrassés des solvants des teintures. Il est disponible en vrac pour combles perdus, en panneaux et en rouleaux pour les murs et les plafonds.

Il offre les qualités des matériaux biosourcés, notamment un bon confort d’été avec déphasage thermique de huit heures. Mais c’est au plan acoustique qu’il se démarque, avec une absorption des sons jusqu’à 95%. Des tests du CSTB montrent que l’atténuation atteint 70 dB sur une cloison en 180 mm, une performance qui exige 40 mm d’épaisseur de plus avec une laine minérale. Le surcoût est donc compensé par le gain de surface habitable. Le produit se met en œuvre comme une solution traditionnelle, mais sans être irritant. Une autre de ses caractéristiques est qu’il présente un très faible tassement, avec une tenue jusqu’à 50 ans, ce qui limite le risque de pont thermique. L’ensemble de la gamme est certifiée Acermi. Comme les produits sont fabriqués par une structure d’insertion, ils correspondent aux obligations d’achats responsables des collectivités.

Jean-Paul Lopez, responsable commercial national, Metisse

Commentaires

Isolation thermique par l’intérieur : les solutions de trois industriels

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur