En direct

Isolants minces réfléchissants : une lettre ouverte aux ministres Royal et Pinel
Logos Valtech et XL Mat - © © valtech / xl mat

Isolants minces réfléchissants : une lettre ouverte aux ministres Royal et Pinel

Pierre Pichère |  le 16/09/2014  |  Mise en concurrenceEtatEnergieConjonctureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Mise en concurrence
Etat
Energie
Conjoncture
Technique
Valider

La polémique continue. XL Mat et Valtech industrie, fabricants d'isolants minces réfléchissants, alertent le Gouvernement sur la fragilité de leur situation, liée selon eux à l'entente relevée début septembre par l'autorité de la concurrence.

Alerte rouge. C'est le message envoyé par les enteprises XL Mat et Valtech Industrie dans leur courrier commun à Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et de l'Energie, et à Sylvia Pinel, ministre du Logement. Ces deux fabricants, membres du Sfirmm (Syndicat des fabricants d'isolants réflecteurs minces multicouches), rebondissent sur le rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) mettant en cause, au début de l'été, le fonctionnement du CSTB, ainsi que sur le rapport de l'Autorité de la concurrence dénonçant, il y a dix jours, une entente entre le CSTB et l'industrie de la laine minérale pour stopper l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché de l'isolation.

Ces deux industriels font état, dans leur courrier, de difficultés économiques inquiétantes, liées à l'exclusion des isolants minces de toutes les aides publiques (crédit d'impôt, primes à la rénovation...). Ils invitent les ministres à étudier les pistes permettant d'intégrer les mesures in situ de performance thermique des isolants. Déjà pratiquées dans d'autres pays, ces évaluations donnent des résultats sensiblement différents de ceux obtenus par les méthodes traditionnelles d'évaluation des isolants, fondées sur le calcul de la résistance thermique (R). Une évolution que le CSTB a toujours refusée et qui peine à s'imposer au niveau européen. "La réhabilitation de notre famille de matériaux et la reconnaissance des nouvelles méthodes de mesures de performance thermique des isolants sont impératifs, sous peine d’investir en vain dans la transition énergétique", insistent dans leur courrier Eric Valois, président de Valtech, et Bertrand Laferrère, président de XL Mat.

Commentaires

Isolants minces réfléchissants : une lettre ouverte aux ministres Royal et Pinel

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur