En direct

ISB retrouve des marges de manœuvre

Philippe Bohlinger |  le 13/10/2017  |  ConjonctureImmobilierCalvadosGirondeIlle-et-Vilaine

Le spécialiste breton des produits bois refinance sa dette par anticipation.

ISB est en avance sur son programme. L'industriel breton, spécialiste de l'importation et de la transformation du bois, vient d'annoncer le refinancement de la dette qu'il avait contractée en avril 2014, et dont le montant n'est pas connu, afin de s'émanciper du géant britannique Wolseley. La PME de 515 personnes, basée à Pacé (Ille-et-Vilaine), boucle cette opération un an plus tôt que prévu. « Le modèle économique de l'entreprise est aujourd'hui maîtrisé », se félicite Pierre Gautron, son président et repreneur.

ISB, propriétaire des marques Silverwood (bois rabotés pour bardage, terrasse… ), Sinbpla (résineux, panneaux, structure et couverture), Carib (bois rabotés pour les enseignes de bricolage) et James (éléments de charpente en lamellé-collé), avait, il y a deux ans, contracté une dette directement auprès de l'ancien propriétaire, via l'équipe dirigeante réunie autour de Pierre Gautron.

Désireux de quitter le marché français, le géant de la distribution de matériaux de construction, Wolseley, avait facilité le « deal » par le biais d'un crédit vendeur d'une durée de cinq ans. Un pool bancaire a organisé cet été le refinancement sur huit ans du solde de ce crédit. « Grâce au rééchelonnement de notre dette et à des taux deux fois et demie plus avantageux, nous gagnons en flexibilité financière », décrypte Sébastien Levenez, le directeur général chargé des achats, du commerce et de l'innovation.

Soigner le marché français. Malgré un marché du second œuvre morose et l'inflation du prix de sa matière première, l'entreprise a posé des ratios financiers positifs sur la table de ses partenaires bancaires. Elle a clôturé son exercice fin juillet 2017 sur un bénéfice d'exploitation et une progression du chiffre d'affaires de 3,5 % à 225 M€, dans la lignée de l'exercice bouclé en juillet 2016 (+ 3 % de CA).

Son horizon dégagé, le groupe, qui importe 800 000 tonnes de bois par an, planifie désormais une phase de croissance interne et externe à cinq ans, en ciblant notamment les pays frontaliers. ISB entend également soigner le marché hexagonal, son principal débouché commercial. La France reste la base industrielle du groupe, qui s'appuie en effet sur six usines spécialisées dans les bois rabotés, de couverture et d'ossature à Honfleur et Caen (Calvados), Nantes (Loire-Atlantique), Bordeaux (Gironde) et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine, deux sites). Une septième située à Brécey (Manche) est dédiée aux produits de charpente en lamellé-collé.

Configurateur 3D. ISB n'a pas attendu le refinancement de sa dette pour augmenter son niveau de service à destination de ses clients dans le négoce (70 % du CA), les grandes surfaces de bricolage (15 %) et l'industrie (15 %). Bien implantée dans l'Ouest, où elle détiendrait près de 40 % de parts de marché, la société vient d'inaugurer en septembre une cinquième agence commerciale Silverwood à Montmélian (Savoie) pour couvrir le quart Sud-Est. Dans la foulée, elle va lancer un configurateur 3D en ligne dédié au marché de la vêture extérieure (bardages et supports de bardage), à l'attention des distributeurs et artisans poseurs.

« L'enjeu est de simplifier la rédaction des devis via une plate-forme accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, tout en améliorant la visualisation grâce à un outil de réalité augmentée », détaille Sébastien Levenez. L'offre, couplée à un investissement industriel, autorisera 80 000 combinaisons différentes d'essences, de couleurs, ou encore de profils.

PHOTO - 9418_593434_k2_k1_1437746.jpg
PHOTO - 9418_593434_k2_k1_1437746.jpg
PHOTO - 9418_593434_k3_k1_1437747.jpg
PHOTO - 9418_593434_k3_k1_1437747.jpg
225 millions d'euros

225 millions d'euros de CA au 31 juillet 2017 (+ 3 % sur un an).

515 collaborateurs.

800 000 m3 de bois transformés par an.

Commentaires

ISB retrouve des marges de manœuvre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur