En direct

Iosis, nouveau né dans l’ingénierie
- ©

Iosis, nouveau né dans l’ingénierie

CHESSA Milena |  le 28/12/2007  |  ArchitectureRéalisationsFrance entière

Les groupes OTH et Séchaud Ingénierie ont fusionné pour donner naissance à Iosis. Cet ensemble pèse 130 millions d’euros de chiffre d’affaires (100 millions pour OTH et 30 millions pour Séchaud) et emploie 1 000 collaborateurs. Le conseil d’administration d’Iosis est présidé par Bernard Boyer, avec Bernard Le Scour comme vice-président. Philippe Bruel (ex-président de Séchaud) vient consolider l’équipe de direction. Selon eux, l’idée qui a présidé à cette fusion est l’alliance d’un savoir-faire reconnu en management de projet et d’une expertise technique à haute valeur. De façon à proposer aux maîtres d’ouvrage des offres globales pertinentes.

Retrouvez le classement 2007 des 10.000 premières entreprises du BTP dans l'annuel Entreprises édité par le Groupe Moniteur, actuellement en kiosque. Pour le commander en ligne, cliquer ici.

Commentaires

Iosis, nouveau né dans l’ingénierie

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur