En direct

Investissements transfrontaliers : Transitgaz met un milliard de francs suisses

Hubert d'Erceville |  le 05/06/1998  |  Collectivités localesEnergieEnvironnementDéveloppement durableEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Energie
Environnement
Développement durable
Europe
Nord
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Le projet suisse raccordera l'artère française du gazoduc des « Marches de l'Est » à l'Italie. Gaz de France, partenaire de l'opération, démarre les travaux.

Le gazoduc Transitgaz, qui constitue le tronçon suisse, à travers les Alpes, de l'artère gazière Pays-Bas - Italie, sera renforcé d'ici à 2001. C'est la conséquence du contrat signé pour l'acquisition de gaz naturel par la Snam (ENI).

Transitgaz SA (1) lance un projet d'ensemble, et d'imposants travaux sont prévus d'ici à 2001 pour un montant global de 950 millions de francs suisses, programme d'investissements qui sera à la charge de la Snam. Sur ce montant, une enveloppe d'environ 400 millions de travaux sera confiée à des entreprises suisses, et un soin particulier sera apporté à la protection de l'environnement.

La société italienne porte à 9 milliards de m3 ses enlèvements de gaz hollandais, actuellement de 5,5 milliards de m3 par an, et a convenu par ailleurs des livraisons de gaz norvégien pour 6 milliards de m3 par an.

Fourni par Statoil, ce gaz issu de la mer du Nord passera en partie par le NorFra, gazoduc sous-marin reliant le gisement de Sleipner à Dunkerque. Gaz de France, partenaire de l'opération, aura en charge l'acheminement du gaz entre Dunkerque et Bâle via un nouveau gazoduc, « les Marches de l'Est », dont l'opérateur français démarre la construction (« Le Moniteur » du 10 octobre 1997).

En Suisse, le Conseil fédéral vient de renouveler à Transitgaz SA la concession d'exploitation de ce réseau de haute pression. Sous réserve qu'elle assure, pendant les 50 ans de sa validité, les capacités nécessaires pour couvrir les besoins actuels et futurs de la Suisse.

Le réseau actuel a été construit au début des années 70, et sa structure a été renforcée en 1994 entre Wallbach et Däniken. Transitgaz traverse la Suisse du nord au sud, entre Wallbach, à la frontière allemande, et le col de Gries, à la frontière italienne. Sa longueur actuelle est de 165 km, dont 30 km en galeries. Le diamètre du pipeline est de 900 mm sur les 70 km qui relient Wallbach et Ruswil, de 850 mm sur les 95 km entre Ruswil et le col de Gries. Un poste de compression à Ruswil maintient la pression de transport nécessaire.

Stratégiquement, Transitgaz constitue le tronçon suisse du gazoduc qui relie les Pays-Bas et l'Italie. Il fait suite au Trans Europa Naturgas Pipeline (Tenp), qui traverse l'Allemagne à partir de la frontière néerlandaise. Lorsque le projet sera terminé, les conduites de Transitgaz totaliseront 290 km et porteront la capacité de transport annuelle à 18 milliards de m3.

(1) Transitgaz SA-Zurich gère le gazoduc Transitgaz qui traverse la Suisse. Ses actionnaires sont Swissgas (participation 51 %), Snam International Holding (46 %) et la société allemande Ruhrgas (3 %).

Les travaux prévus

Pose d'un pipeline de 900 mm de diamètre sur 2 km entre la frontière germano-suisse (dans le Rhin) et le poste de Wallbach.

Doublement de la conduite actuelle sur les 37 km qui séparent Däniken et Ruswil par un second pipeline de 1 200 mm de diamètre.

Agrandissement du poste de compression de Ruswil pour porter la puissance installée à 60 MW.

Remplacement de la conduite actuelle de diamètre 900 mm sur les 91 km qui séparent Ruswil et le col de Gries, par une autre de plus gros calibre (1 200 mm). Entre Ruswil et le col de Gries, la conduite est posée sur plus de 35 km en galeries, et une bonne partie des installations existantes peuvent être réutilisées pour la pose du nouveau pipeline. Le point culminant du tracé se trouve à 2 400 m d'altitude.

Construction d'un nouveau gazoduc entre la frontière franco-suisse, à Rodersdorf, et le gazoduc actuel de Transitgaz, à proximité de Däniken. Sa longueur sera d'environ 50 km, son diamètre de 900 mm.

Contact :

A. Tonolli, directeur de Transitgaz, Baumackerstr, 46, 8050 Zurich; tél. 01/311.40.55; fax 01/312.37.79.

Association suisse de l'industrie gazière ; tél. : 021/312.93.35 ; fax : 021/312.93.50.

E-mail : asig@gaz-naturel.ch

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur