Chantiers

Interxion fait de Marseille un hub de la connectivité [diaporama]

Mots clés : Gares, aéroports - Transport maritime

A Marseille, Interxion inaugure la première tranche de son deuxième centre de données (data center). Il va démarrer l’aménagement d’un troisième dans une ancienne base sous-marine sur l’emprise du port de Marseille.

Treize câbles de télécommunications sous-marins arrivent aux plages du Prado à Marseille. Trois autres, représentants en capacité l’équivalent des treize premiers, sont attendus. Déployés pour certains sur près de 20 000 km, ils relient la cité phocéenne à des dizaines de pays jusqu’à Singapour et la Chine.

«La tenue des Jeux olympiques de 2024, en partie organisés à Marseille, constitue une véritable opportunité de renforcer le rôle clé de la ville dans la distribution de contenus: transmission (broadcast), Internet sans opérateur de réseau traditionnel (over-the-top service ou OTT), video en direct (live video), etc.», a affirmé Fabrice Coquio, président d’Interxion France, venu fêter au Mucem, ce mercredi 16 mai, la mise en service de la première des trois tranches de MRS2 représentant 30 % des 4 400 m2 d’espace équipé pour accueillir les serveurs d’une trentaine de clients avec une puissance disponible de 7 MW.

 

Donner une nouvelle vie aux friches industrielles

 

L’entreprise spécialisée dans la gestion de centre...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X