En direct

Internet et la CAO : un mariage consommé

BERNARD REINTEAU, FRANCOIS SAGOT, SARAH VALENTI, CECILE BREAU |  le 28/05/1999  |  NumériqueCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Numérique
Communication
Valider

Aujourd'hui, la plupart des grands logiciels de CAO intègrent des fonctionnalités Internet. L'arrivée d'Internet dans les échanges de documents place les acteurs du bâtiment dans un véritable ensemble interactif.

Grâce à Internet, une nouvelle forme de dialogue s'instaure entre les acteurs du bâtiment. L'échange d'informations à partir de logiciels d'aide à la conception ouvre des perspectives prometteuses, tant au niveau du gain de temps, de l'accessibilité et de la productivité.

Quasiment tous les types de fichiers peuvent dorénavant transiter par Internet. Techniquement, c'est simple. Les transferts d'informations s'effectuent à partir d'un logiciel de CAO, via une connexion Internet.

Lorsque le destinataire du fichier travaille sur le même logiciel, l'échange de documents ne demande aucune modification. Si l'interlocuteur n'a pas le même logiciel, deux formats de fichiers peuvent alors être utilisés : le format DXF et DWG. « Avec All Plan il est possible d'enregistrer dans les deux formats en fonction de ce qu'utilise l'interlocuteur. Il suffit d'enregistrer le fichier sur disquette au format sélectionné », explique Corinne Hoppstadter, chargée du marketing chez Nemetschek. Chez Abvent, la version Teamwork du logiciel de CAO architecture ArchiCAD offre aussi un accès Internet aux interlocuteurs qui ne possèdent pas le logiciel. « Pour la communication de documents CAO via Internet, on utilise le format SVF, Simple Vector File, qui permet de récupérer une base vectorielle. La structure de donnée du document initial est ainsi entièrement conservée, c'est-à-dire, toute la notion de couches, de calques et de textes. Une fois ce document transféré, les destinataires à l'autre bout de la ligne peuvent le consulter et manipuler à nouveau les calques. Dans ce cas, c'est une notion de consultation intelligente, le destinataire n'a pas besoin d'avoir le logiciel pour pouvoir consulter. On peut aussi masquer certaines parties du projet. Si le document est envoyé par exemple à plusieurs entreprises qui travaillent sur le chantier, chaque entreprise peut décider de la partie qu'elle veut exploiter », explique Pierre Jude, chef de produit chez Abvent. L'échange de modifications et de vérifications via Internet permet ainsi une mise à jour du fichier unique en temps réel. Quant à la société Bentley, elle a créé un système plus global avec son propre navigateur : MicroStation Link. Après avoir acquis la licence Java de Sun Microsystems, Java devient donc l'un des principaux langages de programmation de MicroStation. A partir du logiciel MicroStation/J, toutes les informations spécifiques d'un projet sont accessibles depuis une page Internet. Avec la version 14 d'Autocad d'Autodesk, l'échange s'effectue avec un format de fichier spécifique pour Internet, le DWF (Drawing Web File). Il s'agit en fait d'une version très compressée d'un fichier DWG (une compression de 4 pour 1, voire 5 pour 1).

Du côté des utilisateurs, Internet fait désormais quotidiennement partie de leur travail. Certains l'utilisent davantage au moment des études, d'autres lorsque les chantiers sont excentrés pour rectifier à la dernière minute des plans ou des dessins. Mais le transfert de données via Internet ne répond pas encore à toutes les attentes. Le point noir reste la vitesse de transmission. Les gros fichiers, même compressés au maximum, ont encore du mal à passer. D'où l'objectif des fournisseurs d'accès de passer à l'Internet à haut débit (voir ci-dessous).

PHOTO : L'échange de fichiers informatisés est simplifié par Internet. Chez Bentley, un navigateur a été spécifiquement développé pour ces communications.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil