En direct

Internet doit démocratiser les systemes de gestion de projet

le 19/01/2001  |  CommunicationNumériqueFrance EssonneEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Communication
Numérique
France
Essonne
Europe
International
Valider

Prosys, Derbi, Coteba management... Ces trois sociétés sont bien connues des acteurs de la construction. La technologie Internet devrait leur permettre de développer leur savoir-faire en matière de gestion de projet. De quoi s'agit-il? Créer, sous technologie Internet, un espace sécurisé d'échanges de tous les documents (textuels et graphiques) nécessaires à l'étude et à la réalisation d'un projet. « Ce n'est ni une boîte postale, ni une messagerie améliorée », expliquent les protagonistes de ces services. Les systèmes de gestion de projet offrent aux maîtres d'ouvrage (clients privilégiés) et aux maîtres d'oeuvre (administrateurs traditionnels de ces systèmes) un espace à l'intérieur duquel transitent tous les documents d'un projet à partir d'une nomenclature rigoureuse des acteurs habilités à produire les documents, à les modifier et à les valider. La gestion de projet codifie la transmission et assure la traçabilité des documents du chantier (plans, comptes rendus, cahiers des charges, notes techniques...). Ces systèmes sont pour l'heure mis en oeuvre sur de gros chantiers (100 millions de francs au minimum). Internet devrait permettre leur généralisation aux petites opérations (de 5 à 10 millions de francs). Les sites portails et autres fournisseurs de services en ligne BTP ne s'y sont pas trompés. La concurrence sera rude en 2001. Les acteurs français (LeMoniteur-expert, Constructeo, Interbat...) devront compter avec la concurrence de systèmes anglo-saxons (Buildonline, Bricsnet, Mercadium et autres Buzzaw et Citadon) qui, pour l'heure, ont peu de réalisations à leur actif en France.

lemoniteur-expert.com

Système Prosys.

Près de 1 000 projets ont été administrés hors Internet (« off line») par le système Prosys... Le service de gestion de projet en ligne sera accessible par abonnement.

Mise en service : avril 2001

constructeo.com

Système Coteba Management.

Une vingtaine de projets en ligne sont en cours, dont 20% environ avec Vinci-GTM. Le numéro 1 du BTP testera ce système en 2001, notamment pour la construction du centre technique de GTM, à Marolles, dans l'Essonne, un projet de 10 millions de francs. Constructeo a demandé à Veritas de certifier sa plate-forme de services.

Mise en service : janvier 2001

interbat.com

Système SGTi de Derbi (OTH).

Derbi était le dernier grand système de gestion (utilisé notamment pour l'hôpital Georges-Pompidou et le Parlement européen) à ne pas être hébergé par un site. C'est fait après l'accord signé avec Interbat, mi-janvier.

Mise en service : février 2001

buildonline.com

Son offre de service Projects on line a plusieurs opérations à son actif outre-Manche. Aucune à ce jour en France.

Mise en service : janvier 2001

mercadium.com

Système M-pic de BIW.

Plus de 150 projets ont fonctionné en Grande-Bretagne. En France, un projet de construction de 350 chambres pour le groupe Accor démarre en février 2001.

Mise en service : janvier 2001

bricsnet.fr

Système Project Center.

Partant de sa technologie CAO DAO à destination des architectes (Bricsnet Intellicad 2000), Bricsnet a développé aux USA son offre de gestion de projet en ligne. C'est le système choisi par Bouygues Construction.

Mise en service : janvier 2001

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil