En direct

Intermat Innovation Awards 2018 : un palmarès tremplin pour les innovations mondiales du secteur des matériels
La mini-pelle électrique EX2 de Volvo CE a reçu un Intermat innovation award 2018 dans la catégorie Terrassement et Démolition / Équipements et Matériels - © © Bruno Lévy / Le Moniteur

Intermat Innovation Awards 2018 : un palmarès tremplin pour les innovations mondiales du secteur des matériels

le 18/01/2018  |  Technique

Les lauréats de la 7e édition du concours international des Intermat Innovation Awards - riche de 90 candidatures - ont été dévoilés jeudi 18 janvier à l’occasion du dîner de gala du Pré-Intermat qui se tenait à la Maison de la Mutualité de Paris devant plus de 300 professionnels du secteur.

Nouveauté en 2018, le concours était organisé autour des 4 pôles d’expertise du salon (Terrassement et Démolition ; Routes, Industrie des matériaux et Fondations ; Levage, Manutention et Transport ; Bâtiment et Filière Béton), et comprend également un prix « World of Concrete Europe » et 4 prix spéciaux : « Transition Numérique », « Transition Energétique », « Sécurité » et enfin un prix « Start-Up ».

En effet, Intermat 2018 mettra à l’honneur les jeunes pousses intervenant dans le secteur de la construction. Le village des start-up by Eurovia permettra de découvrir, notamment, ce que proposent les plateformes de partage de matériels, de suivi de chantier et de réalisation de plan/modélisation 3D, mais aussi un exosquelette et du béton connecté.

Dans une offre très riche, le jury a remarqué les nombreux dossiers proposant des solutions relatives aux économies d’énergie et/ou à l’emploi d’énergies peu polluantes. Il a également observé le nombre significatif d’applications informatiques présentées. Certaines d’entre elles constituent une « couche numérique » ajoutée aux matériels. D’autres sont consacrées à la gestion des parcs et aux relations entre prestataires et clients.

Enfin, le jury a identifié des mouvements irréversibles, comme la numérisation de la construction, et des moyens de production, qui se mesure à l’offre d’applications, mais aussi le développement du BIM, mentionné explicitement dans plusieurs dossiers. Avec, en complément de cette logique, l’automatisation et même la robotisation de certaines activités. Ces tendances fortes constituent un avant-programme pour les Intermat Innovation Awards 2021…

TERRASSEMENT ET DÉMOLITION

Prix Équipements et Matériels : VOLVO CE - EX2

Pas de moteur thermique, et pas d’hydraulique non plus. Les constructeurs proposent, de plus en plus, des matériels de chantier mus par l’électricité, mais VOLVO CE franchit un pas de plus. L’EX2 est une minipelle animée par 2 batteries au lithium-Ion qui lui assurent une autonomie de 8 h. Ses mouvements sont obtenus par des actionneurs linéaires électromécaniques.La puissance moyenne consommée par l’EX2 ne dépasse pas 3,5 kW, sa consommation au ralenti est, notamment, négligeable. L’énergie de la décélération de la rotation de la tourelle et de la descente de l’équipement sont récupérées. Le constructeur souligne la baisse des coûts d’entretien, et des émissions sonores réduites d’un facteur 10. Il envisage de décliner sa machine en plusieurs versions : tout électrique, hybride et une version avec pile à combustible et batteries. L’architecture de ce prototype ouvre la possibilité d’un pilotage à distance par smartphone ou tablette.

Prix Composants et Accessoires : DMIC - UBIWAN®SMART

C’est un boîtier autonome, l’Ubispot®3 qui assure à UBIWAN®SMART de DMIC la possibilité d’être utilisé sur des équipements ne disposant pas de source d’énergie en propre, ou en continu. Cette application de gestion connectée des matériels et équipements de chantier est disponible sur PC, tablette ou smartphone. Elle communique en temps réel la localisation, le temps d’usage et la disponibilité des matériels qui sont équipés du boîtier. Le constructeur donne l’exemple de matériels mobiles, de terrassement, des nacelles, etc., mais aussi bien des tourets, postes à souder, etc. L’application permet de gérer les droits utilisateurs, de créer des alertes utilisation hors des zones et des plages horaires autorisées…

ROUTES, INDUSTRIE DES MATÉRIAUX ET FONDATIONS

Prix Équipements et Matériels : FAYAT - TRX

La nécessité de préserver l’environnement conduit à recycler au maximum les enrobés routiers. Le souci de préserver la santé des compagnons sur les chantiers invite à limiter les émanations des enrobés, et notamment à en réduire leur température de mise en oeuvre. Le TRX de FAYAT, est une centrale d’enrobage hypermobilequi satisfait à ces deux contraintes. À partir d’enrobés recyclés de 0 % à 100 %, elle peut produire 150 à 430 t/h d’enrobé, chaud ou tiède. Cet équipement, qui fonctionne en continu, met en oeuvre un brûleur avec pulvérisation par assistance pneumatique du combustible piloté par électronique et une turbine pilotée par variateur de fréquence, deux dispositifs destinés à optimiser l’efficacité énergétique. Les gaz de séchage sont réincorporés dans le process. Les groupes électrogènes offrent trois modes de fonctionnement, selon que l’installation est en production, est en phase de préparation, ou est à l’arrêt, apportant ainsi un surcroît d’économie d’énergie.

Prix Composants et Accessoires : RB3D - EXO PUSH

Bien que de création récente, RB3D a accumulé une solide expérience dans l’étude et la réalisation de cobots (collaborative robots), en milieu industriel et militaire. C’est par la route que cette société aborde la construction. C’est à la demande d’une grande société routière, et en collaboration avec elle, que RB3D a conçu l’EXO PUSH, un exosquelette, destiné aux tireurs au râteau des chantiers routiers. L’EXO PUSH est composé de trois parties : un manche qui détecte l’intention de l’opérateur, un actionneur linéaire électrique qui amplifie sa force, une jambe de force qui évite les contre-efforts sur le corps de l’utilisateur. La force du compagnon est multipliée par 5 et sa posture, redressée, lui épargne des affections de la colonne vertébrale. La diminution de la fatigue entraînée par cet équipement assure un travail constant de l’opérateur tout au long de la journée et contribue à la productivité du chantier et à la qualité du travail.

LEVAGE, MANUTENTION ET TRANSPORT

Prix Équipements et Matériels : HINOWA S.p.A. Nacelle chenillée lightlift 33.17 - Performance IIIS

Les nacelles automotrices sont devenues un équipement essentiel pour la construction et l’entretien des bâtiments et des infrastructures. Elles peuvent travailler à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur. C’est le cas de la NACELLE LIGHTLIFT 33.17 Performance IIIS proposée par HINOWA S.p.A. Ce matériel sur chenilles peut en effet être animé par des batteries au Li-ion 76 V 150 Ah ou un moteur Diesel Kubota. Malgré une hauteur de travail de 32,5 m et une portée de 16,5 m, pour une capacité de charge de 230 kg, elle demeure très compacte et sa hauteur en position repliée, inférieure à 2 m, lui permet de passer par des ouvertures standard. Le bras jib de cette machine peut être déplacé de ±90° ; la rotation du panier est également de ±90°. Cette nacelle est dotée d’un système de stabilisation variable, étroite ou large. Le constructeur a équipé sa machine d’un dispositif de contrôle de l’inclinaison qui lui impose de décélérer lorsqu’elle est en position de danger. Elle peut travailler en négatif.

Prix Composants et Accessoires : MANITOU GROUP Système de reconnaissance de stabilisation d’une machine.

Les chariots à portée variable offrent des performances toujours plus grandes, en termes de hauteur, de portée, et de charge. Aussi leur stabilité en position de travail est une nécessité absolue. MANITOU a doté deux de ses modèles à tourelle rotative, les MRT 2470 et MRT 3050, d’un nouveau système de mesure de la stabilité. Ce système met en oeuvre des jauges, placées dans les axes des vérins des stabilisateurs. Ces jauges mesurent la déformation de ces axes provoquée par la résistance du sol à la poussée des vérins, avec une précision micrométrique. La mesure, opérée en continu, modifie automatiquement les capacités de charge de la machine en fonction des réactions du sol sur chaque stabilisateur

BÂTIMENT ET FILIÈRE BÉTON

Prix Équipements et Matériels : ALPHI - MaxUpDown

La mise en place et l’enlèvement des panneaux de coffrage horizontaux peut nécessiter des manutentions en hauteur de charge lourdes. ALPHI a mis au point le MAXUPDOWN, un outil de manutention des coffrages Maxidalle de la marque, à partir du sol. Son mât télescopique, coiffé par système d’accrochage du panneau, peut atteindre 5,60 m de hauteur. Il est simple à commander, au moyen de deux boutons, l’un pour la mise en place du coffrage sur les têtes d’étais, l’autre pour le décoffrage. Il ne nécessite pas d’énergie puisque le mouvement est obtenu au moyen de l’air comprimé contenu dans une bouteille, pour une autonomie supérieure à une journée de travail. Outre la diminution de la pénibilité, le MAXUPDOWN, qui est démontable en éléments manuportables, permet un accroissement de la productivité que le constructeur a mesuré à 25 %.

Prix Composants et Accessoires : 360SMARTCONNECT - Béton connecté

Comment conserver la mémoire d’un ouvrage en béton tout au long de sa vie et de son exploitation ? En l’incorporant dans le bâti lui-même. 360SMARTCONNECT propose d’équiper les éléments de l’ouvrage de modules communicants de type RFID. Ces modules communiquent automatiquement avec les smartphones via la technologie de communication NFC qui met ces derniers en relation avec la plateforme de service du constructeur dans le cloud, sans application spécifique. Le constructeur évoque des applications dans les éléments en béton préfabriqué ou dans des ouvrages en béton coulé en place par exemple pour des chapes. Les utilisations peuvent aller de simples consignes d’entretien à des opérations en relation avec le BIM. Durée de vie annoncée : 200 ans.

PRIX SPÉCIAUX

Prix Transition Numérique : EFA FRANCE - EVAS

Les commandes vocales peuvent constituer une alternative aux commandes manuelles, en mode « mains libres », ou se substituer totalement à elles. EFA FRANCE propose sous le nom d’EVAS, un système de commande vocale embarquée communicant en CAN bus avec le matériel qui en est équipé. Multi-locuteurs et multi-langues, il propose des ordres vocaux préenregistrés, mais il est aussi 100 % personnalisable, à l’aide de dictionnaires, par saisie de nouveaux mots, ou par apprentissage vocal. EFA FRANCE donne des exemples de commandes : marche/arrêt, phares de travail, allumage prise de force, etc. Ou encore des activations de modes de travail. On peut enfin envisager de recueillir, à partir de la machine, des informations sur son fonctionnement : niveau de carburant, des batteries, etc.

Prix Transition Énergétique : MECALAC - Mecalac e12

Les constructeurs commencent à proposer des matériels entièrement électriques. MECALAC met à profit, avec sa PELLE HYDRAULIQUE E12, la structure particulière propre à la marque pour loger les batteries dans le demi-châssis arrière. Ces batteries, d’un volume de 1 m3, et pesant 1650 kg, sont implantées dans le compartiment normalement dédié au moteur sur les Mecalac classiques. Comme lui, ils font office de contrepoids. Le constructeur a choisi une formule LiFe (Lithium-Fer-Phosphate) délivrant 650 V pour ses batteries qui offrent une capacité d’énergie de 146 kWh à deux moteurs. Le premier entraîne, via une boite de vitesse automatique, la transmission, le second entraîne une pompe hydraulique de travail, pour la rotation de la tourelle, l’articulation du châssis et l’équipement. Lors de la décélération l’énergie cinétique de la machine est récupérée pour recharger les batteries. L’autonomie de la machine est de 8 h. La durée de vie des batteries est donnée pour 3 000 cycles, soit la durée de vie de la machine. La formule choisie, LiFe, donne une grande longévité aux batteries. Elles sont moins polluantes que les batteries au Li-Ion et limitent les risques d’incendie.

Prix Start-Up by Eurovia : MATOS - Matos-Connect

La location de matériels avec chauffeur est une prestation qui permet aux entreprises d’envisager un surcroît de moyens pour leurs chantiers. Le MATOS-CONNECT de la Start-Up MATOS est un outil métier collaboratif. Il gère de façon digitalisée, via une plateforme SaaS (software as a service) le commercial, l’administratif, la finance, l’affectation des matériels et des opérateurs des loueurs spécialisés. Il gère les commandes des clients, crée automatiquement des contrats de location, les bons d’intervention, etc. Il contrôle à distance les documents de sécurité. Enfin il pilote les interventions des opérateurs, via leur smartphone, et peut leur transmettre des documents.

Prix World of Concrete Europe : SIKA FRANCE - Procédé d’impression de béton en 3D

L’impression des bâtiments en 3D qui permet d’envisager la construction en béton, in situ ou dans une usine de préfabrication s’inscrit dans une logique d’automatisation, en relation avec l’utilisation du numérique dans la construction. Rapidité de réalisation, diminution des risques et des pertes de matière seraient au rendez-vous. SIKA FRANCE propose sa solution à partir de son savoir-faire en matière d’adjuvants pour le béton. Le procédé d’impression 3D, qui met en oeuvre un robot manipulant une buse – une démarche envisageable dans une démarche BIM - nécessite un matériau aux caractéristiques adaptées. En l’occurrence il s’agit d’une « encre » à base de ciment à prise immédiate dès qu’il est extrudé, en couches successives. L’industriel prête à son matériau la capacité d’obtenir des parements réguliers et de qualité.

Prix Sécurité : SIMA - Scie à bois HandSafe

Les scies circulaires à table sont l’un des matériels les plus dangereux sur les chantiers. Le matériel proposé par SIMA, la HANDSAFE, est une scie à bois dotée d’un dispositif qui reconnaît la peau et la distingue des matériaux inertes. Lorsque la main de l’opérateur touche la lame, elle est repérée instantanément par L’ISS (Instant Stop Sensor). Celui-ci active le frein qui stoppe la lame en 1/10e de seconde. La machine n’est pas affectée par cet arrêt et il suffit de la réarmer pour poursuivre le travail.

Le jury des Intermat awards 2018

Le Président : Bruno CAVAGNÉ - FNTP

Les membres :

Pascal BEECKMANS - BESIX

Pierre BOELS - ERA, BOELS RENTAL

Koen COPPENHOLLE - CEMBUREAU

Ricardo CORTÉS SANCHEZ - SEOPAN

Peter CROSLAND - CECA

Vincente FLUTEAUX - SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS

Bernard HERITIER - RGRA

Thierry LAHUPPE - LOXAM

Pascal LEMOINE - FNTP

Massimiliano RUGGERI - IMAMOTER, CNR

Vincent SIMON - UMGO-FFB

Didier THEVENARD - EUROVIA

Kjetil TONNING - FIEC, VEIDEKKE

Commentaires

Intermat Innovation Awards 2018 : un palmarès tremplin pour les innovations mondiales du secteur des matériels

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX