Intelligence et connectivité envahissent les systèmes de chauffage

Intelligence et connectivité envahissent les systèmes de chauffage

PASCAL POGGI |  le 14/06/2019  |  100 % eau et énergie EnergieChauffageArtisan chauffagiste

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Energie
Chauffage
Artisan chauffagiste
Valider

Embarquer de l’intelligence dans des solutions de chauffage et les connecter facilite leur commissionnement, améliore leurs performances réelles en exploitation et fiabilise leur rendement dans le temps.

Plus aucun nouveau produit de chauffage, du radiateur électrique à la chaudière murale gaz, n’est proposé sans intelligence embarquée et sans connectivité. L’intelligence embarquée facilite considérablement le commissionnement des appareils. Tous les fabricants de chaudières montent désormais dans leurs générateurs des automates qui mâchent le travail des installateurs. Lors de la configuration d’une chaudière au moment de sa mise en service, il suffit de choisir la configuration – chauffage seul, un, deux, trois départs, régulés ou non-régulés, leur température, chauffage + ECS, ballon, pas de ballon, présence de capteurs solaires thermiques, etc. – pour que la chaudière se règle elle-même.

La connectivité, quant à elle, permet le pilotage à distance par l’utilisateur. Elle ouvre aussi l’accès à des données en ligne – les prévisions météo à deux jours pour les chaudières, par exemple – qui seront utilisées par l’appareil pour affiner son fonctionnement, tout en fournissant le niveau de confort souhaité par l’utilisateur. La connectivité, si le client final l’accepte – une action est toujours nécessaire, la position de défaut étant la non-acceptation – donne à l’entreprise de maintenance un accès aux données et à l’historique de fonctionnement de l’appareil. A distance, le mainteneur pourra effectuer des diagnostics, remettre en ordre de marche un générateur si l’utilisateur a effectué des réglages hasardeux.

Rendement dans le temps

S’il a lui-même souscrit auprès du fabricant de l’appareil à un service d’analyse des données de fonctionnement, il pourra être prévenu et effectuer une visite de maintenance préventive. Il verra notamment s’il apparaît une dérive de rendement dans le temps et saura quelle mesure prendre pour la corriger.

A cet égard, l’intelligence embarquée dans tous les appareils qui produisent ou consomment de l’énergie devient indispensable dans les bâtiments très performants. Un acquéreur de maison BBC, E+C- et a fortiori Bepos s’attend à ce que sa maison demeure efficace dans le temps. La surveillance étroite du rendement des systèmes de chauffage y contribuera. Une dérive de consommation de chauffage de 10 kWh/m².an ne se voit pas lorsque la maison en consomme 50 ou 60. Si elle est conçue pour consommer 10 à 12 kWh/m².an pour son chauffage, 5 kWh/m².an représentent une dérive de 50%. Ce qui sera considéré comme inacceptable.

Sur le même sujet Quelles énergies dans les bâtiments RE 2020 ?

En cas de panne d’un appareil, la connectivité – si l’automate embarqué dans le générateur est correctement programmé par le fabricant – fournit aussi un diagnostic et désigne précisément les pièces à remplacer. De cette manière, le mainteneur se déplace d’emblée avec les bonnes pièces pour effectuer la réparation. Virtuellement tous les fabricants de chaudières, de climatiseurs et de pompes à chaleur proposent ce genre d’équipement embarqué et de services d’analyse des données.

Et l’eau chaude ?


Ce n’est pas encore universellement le cas pour les chauffe-eau thermodynamiques. Atlantic a probablement une avance dans ce domaine parce qu’il a mutualisé sa solution d’intelligence embarquée et l’installe dans tous ses générateurs de chauffage. Son chauffe-eau thermodynamique Odyssée connecté à pilotage intelligent, par exemple, utilise la même famille d’automates auto-apprentisseurs que ses radiateurs. Il apprend en permanence le rythme de vie du foyer où il est installé et module en conséquence le volume d’ECS produit. L’application Cozytouch d’Atlantic – la même que pour ses radiateurs et ses chaudières – reconnait le chauffe-eau thermodynamique Odyssée et permet son pilotage à distance. Ce produit bénéficie d’un étiquetage énergétique A+ pour un profil de soutirage L, avec une efficacité énergétique de 96 % dans les conditions climatiques plus froides, de 118 % en conditions climatiques moyennes et de 126 % pour les conditions plus chaudes.

Les générateurs se programment tout seuls


L’intelligence embarquée a également gommé la difficulté de programmation des générateurs de chauffage. Les radiateurs électriques de Noirot et d’Atlantic, par exemple, n’ont plus besoin de programmation, il se débrouillent seuls. Avec leur sonde de température, leur sonde de détection de présence et leur puissance de traitement embarquée, ils apprennent les habitudes des occupants, s’auto-programment en conséquence, dérogent à leur auto-programmation quand survient un nouvel évènement, etc. Les thermostats connectés offrent une fonction supplémentaire, qui requiert une connexion internet : ils enregistrent les informations de fonctionnement du logement et les envoient à leur centre de traitement qui n’est autre qu’un data center, installé n’importe où dans le monde. Ce data center croisent les informations du logement avec les conditions météo locale et en déduit rapidement les caractéristiques thermiques du logement, la manière dont il réagit au vent, au froid, à l’ensoleillement, … Profitant des prévisions météo auxquelles il a accès, le data center de Nest, de Netatmo, de Qivivo et des dizaines d’autres marques de thermostats connectés disponibles sur le marché européen, renvoie des ordres au thermostat du logement pour qu’il ajuste les conditions de fonctionnement du chauffage de manière anticipée. Ce qui garantit le confort, tout en optimisant la consommation d’énergie.

Commentaires

Intelligence et connectivité envahissent les systèmes de chauffage

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur