En direct

INSTITUT DE MATHÉMATIQUES ORSAY

Raphaëlle Saint-Pierre |  le 13/11/2018  |  Essonne

JEAN GUERVILLY ET FRANÇOISE MAUFFRET -

L'esthétique rigoureuse et rythmée de ce bâtiment universitaire est équilibrée par le lien aux arbres qui l'entourent et agrémentent son jardin central. Mêlant des espaces de travail formels et informels, intérieurs et extérieurs, il compose un véritable lieu de vie pour les chercheurs.

Au sein du campus scientifique d'Orsay (Essonne), l'Institut de mathématiques occupe l'intégralité de la surface de l'ancien terrain de football qui s'étendait le long de l'Yvette. Sur 13 000 m2 , il réunit le laboratoire de mathématiques, la bibliothèque Jacques-Hadamard et le département d'enseignement de la faculté des sciences à partir de la troisième année de licence. « A l'agence, notre combat ne se situe ni dans l'image ni dans le geste architectural », précise d'emblée Jean Guervilly, qui préfère favoriser le dépouillement et une lecture limpide pour l'utilisateur. Les quatre niveaux du bâtiment, dont les hauteurs sous plafond varient selon leurs fonctions pour atteindre les 15 m autorisés, articulent le programme autour d'un jardin intérieur. Les façades, aux horizontales accusées par des coursives, alternent vitrages et aluminium laqué immaculé. Au-dessus d'un soubassement en ardoise, qui protège les salles informatiques de la lumière, la construction semble flotter. Un effet de suspension accentué par le porte-à-faux de 8 m de la façade d'entrée, soutenu par une structure métallique qui vient prendre le relais de l'ossature poteaux-dalles en béton. Au nord, entièrement transparente, la plus grande bibliothèque universitaire de mathématique d'Europe s'étire d'un bout à l'autre du premier étage. Tandis qu'à l'opposé, les salles de cours s'enchaînent, face à l'Yvette, protégées de la surchauffe par des persiennes et les grands arbres qui se dressent le long de la rivière. Dévolus aux bureaux, les deux derniers étages sont traversés par trois failles qui multiplient les sources de lumière naturelle et servent de terrasses aux chercheurs. Elles sont prolongées visuellement par autant de patios accessibles au cœur de l'institut.

Du bureau au lieu de vie

« Au moment du concours, nous nous sommes promenés sur le campus pour observer les chercheurs. Nous avons constaté qu'ils ont souvent des horaires décalés, restent parfois tard le soir, ou viennent le week-end. Ils avaient donc besoin d'un endroit qui soit plus qu'un bureau, un lieu de vie. » Précédé d'un auvent de la largeur du bâtiment, le hall se prolonge de l'autre côté par un amphithéâtre extérieur. Ces gradins assurent la liaison entre le niveau d'arrivée et le jardin aménagé au premier étage, qui offre une échelle plus familière. Jean Guervilly refusant de reléguer toute la technique en toiture, a dissimulé sous cette surélévation la chaufferie, la centrale de traitement de l'air et les ateliers de stockage. Et au sommet de l'institut dépassent les graminées, tamaris et autres arbustes sélectionnés par le paysagiste Bertrand Paulet. Pour apporter une touche domestique, l'architecte a fait filer des balcons le long des bureaux et des salles de cours et a doté de persiennes toutes leurs fenêtres. Formées de deux couches de caillebotis laissant passer la lumière, ces coursives servent également de passerelles techniques pour [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur