En direct

Installations électriques : attention danger !
- ©

Installations électriques : attention danger !

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 03/11/2006  |  France entièreProduits et matérielsSécurité et protection de la santéEquipementArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Réalisations
Produits et matériels
Sécurité et protection de la santé
Equipement
Architecture
Valider

Les chiffres font peur: 22,5% des logements français présentent un risque électrique. Pire, 7,5% sont équipés d’installations qualifiées de « très dangereuses » par l’étude exclusive que vient de rendre public l’association Promotelec. Et cela ne va pas en s’arrangeant puisque chaque année 300 000 installations viennent s’ajouter au 7 millions nécessitant une rénovation partielle ou totale. Les anomalies concernent essentiellement les réseaux dans les salles d’eau, les réseaux de terre, le tableau électrique voire des matériels proscrits.
Mais au delà de ces données inquiétantes, d’autres sont bien plus dramatiques : les installations électriques défectueuses tuent 100 personnes et provoquent 80 000 incendies par an.

Une campagne nationale

Promotelec tire donc le signal d’alarme et va lancer à partir du 20 novembre une campagne nationale d’affichage à destination du grand-public avec comme slogan : « une mauvaise installation électrique tue une personne tous les trois jours. Etes-vous sûr de ne pas être concerné ? ». En parallèle l’association va ouvrir un centre d’appel durant trois semaine afin d’apporter une réponse personnalisée en fonction de l’âge de l’installation. De plus, le site internet www.promotelec.com inaugurera un espace entièrement dédié à la sécurité électrique. Il sera agrémenté d’un «Quizz» qui permettra au visiteur de faire le point sur son installation. Un autre espace, baptisé Cyberestim, incitera l’internaute à déposer lui-même une dizaine de photos de son installation. Un spécialiste Promotelec les analysera et rédigera un rapport personnalisé. Dès lors, le particulier aura toutes les cartes en main pour contacter par ses propre moyen un professionnel qui effectuera les travaux nécessaires.

Thierry Devige-Stewart

Quel avenir pour Promotelec ?

Financée à plus de 75% par EDF, l’association pour la promotion de la sécurité et du confort électrique dans le bâtiment va devoir se trouver de nouveaux partenaires. En effet, l’opérateur énergétique a clairement annoncé sa volonté de réduire « conséquemment » sa participation.
Cela ne semble néanmoins pas inquiéter outre mesure les instances dirigeantes de Promotelec, à commencer par son président Claude Monméjean. « Les 24 autres membres représentant les industriels, distributeurs et installateurs présents dans Promotelec sont prêts à prendre le relais du financement d’EDF», a-t-il précisé, sans pour autant s’appesantir sur un sujet qui va devenir de plus en plus prégnant avec l’ouverture des marchés électriques.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur