En direct

Inspection technique : comment Socotec va doubler son chiffre d'affaires en Allemagne
Schollenberger est spécialisé dans la détection d'explosifs dans les sous-sols. Un marché très porteur Outre-Rhin. - © © Roman Thomas

Exclusif

Inspection technique : comment Socotec va doubler son chiffre d'affaires en Allemagne

JULIE NICOLAS |  le 08/11/2018  |  SocotecVie du BTPInspection technique

Grâce à l'acquisition de Schollenberger, une entreprise spécialisée dans la détection d'explosifs, le chiffre d'affaires de Socotec en Allemagne passe de 40 à 80 millions d'euros. Ce rachat constitue une étape décisive dans la stratégie du groupe, qui veut réaliser 800 millions d'euros de chiffre d'affaires en Europe d'ici à 2020.

Depuis son arrivée à la tête de Socotec en septembre 2016, l’ambition d’Hervé Montjotin est claire : il s’agit de devenir un acteur leader des TIC (testing, inspection and certification) dans les domaines de l’immobilier et des infrastructures au niveau européen. Traduit en chiffres, l’objectif est de réaliser 800 millions d’euros de chiffre d’affaire d’ici 2020.

« Nous souhaitons également d’équilibrer l’activité pour réaliser 60 % du chiffre d’affaires en France et 40 % en Europe », indique au Moniteur Hervé Montjotin. En 2016, le groupe réalisait 500 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 85 % en France.

Doubler le chiffre d’affaires en Allemagne

Pour atteindre ces objectifs, le groupe a réalisé onze acquisitions en deux ans, en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne, où le principe est de constituer des plateformes de taille significative.

Ce jeudi 8 novembre 2018, Socotec annonce le rachat de l’allemand Schollenberger Kampfmittelbergung, groupe de 400 personnes, spécialisé dans la détection d’explosifs, qui réalise 40 millions d’euros de chiffres d’affaires.

« Il s’agit bien d’une étape décisive car dans notre secteur les entreprises de cette taille sont rares », précise Hervé Montjotin. Et surtout, cette acquisition permet à Socotec de doubler son chiffre d’affaires en Allemagne depuis le rachat de ZPP, société spécialisée en assistance à maîtrise d’ouvrage, management de projet, consulting et inspection dans les domaines des infrastructures et de l’énergie, en 2017. Auparavant, en 2008, Socotec avait racheté Canzler, qui effectue le même type de mission, mais pour l’immobilier.

Le diagnostic du sous-sol est une obligation réglementaire

Les perspectives de croissance outre-Rhin sont intéressantes. Le marché allemand de la détection d’explosifs est évalué à 200 millions d’euros. « L’Allemagne est le pays d’Europe qui a connu le plus de bombardements pendant la deuxième Guerre Mondiale, particulièrement dans les villes, explique le président de Socotec. La réglementation y impose donc de s’assurer de l’absence d’explosifs dans le sous-sol pour tous les projets de construction ou de rénovation. De plus, le fait d’avoir réalisé un diagnostic cinq ans plus tôt n’exempt pas d’en réaliser à nouveau sur un même site, car les technologies de détection évoluent sans cesse. »

Autre relais de croissance pour le groupe, l’Allemagne veut reconvertir les anciennes bases militaires alliées. Ces chantiers devraient  donc doper l’activité dans les prochaines années.

Schollenberger détient actuellement environ 20 % de parts de marché sur ce secteur très spécifique. Essentiellement avec des clients B2B, dont la moitié est issue du secteur public, l’autre du privé. Le principal client est la Deutsche Bahn, soit le réseau ferroviaire allemand.

Structure en LBO

Si le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé, Hervé Montjotin rappelle que le groupe Socotec est en LBO, avec deux actionnaires principaux : Cobepa qui détient plus de 70 % des parts et Five arrows principle investments (Fapi) à hauteur de 22 %. « Cette acquisition a été possible grâce à notre structure en LBO et à notre capacité d’endettement », rappelle Hervé Montjotin. L’accompagnement et le soutien de ces investisseurs a permis à Socotec d’agir rapidement pour acquérir Schollenberger.

"Notre objectif de réaliser 800 millions d’euros de chiffre d’affaires sera vraisemblablement atteint avant 2020, poursuit le président. Ce rachat permet de réaliser 700 millions d’euros en 2018. La croissance externe se poursuit pour le groupe, qui s’intéressera bientôt à l’Espagne et aux Pays-Bas, tout en continuant à observer attentivement le marché français."

Commentaires

Inspection technique : comment Socotec va doubler son chiffre d'affaires en Allemagne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur