Réalisations

Insolite : découvrez Svart, le premier hôtel polaire à énergie positive

Mots clés : Démarche environnementale - Hôtels et pensions de famille

Svart est le premier bâtiment conçu selon le standard « powerhouse » dans un environnement proche du cercle polaire. L’hôtel consomme 85% d’énergie en moins qu’un hôtel moderne. 

L’agence Snøhetta a conçu Svart, le premier hôtel répondant au standard « powerhouse« . Il est situé au pied du Svartisen, 2ème glacier de Norvège par sa superficie et situé aux environs du cercle polaire arctique. Comparé à un hôtel moderne équivalent, il réduit annuellement sa consommation d’énergie de 85%. Les architectes ont en effet considéré que la beauté du site et ses richesses naturelles, que ce soit la faune ou la flore, méritaient de réduire au maximum l’empreinte carbone du bâtiment. 

 

Une forme circulaire vernaculaire

La forme circulaire de Svart, qui s’étend du rivage de la montagne Almlifjellet jusqu’aux eaux claires du fjord Holandsfjorden, offre une vue panoramique exceptionnelle. La construction est inspirée par l’architecture vernaculaire de « fiskehjell », une construction en bois destinée à faire sécher le poisson, et par « rorbue », une maison de pêcheurs traditionnelle. Cette dernière référence se retrouve particulièrement dans la structure de l’hôtel, construite à partir de bois résistant aux intempéries, et dont les poteaux se prolongent à plusieurs mètres sous le niveau de la mer. 

En été, ces poteaux, qui assurent une emprise minimale au sol, permettent aux visiteurs de se promener, tandis qu’en hiver ils servent à attacher les bateaux et les kayaks. 

 

Une empreinte carbone réduite

Plusieurs procédés ont été utilisés pour réduite l’empreinte carbone de l’hôtel. Par exemple, les architectes ont étudié les radiations du soleil. Ainsi, les formes de l’hôtel, des chambres, du restaurant et des terrasses ont été conçues pour optimiser la récupération de l’énergie solaire. 

De même, les façades protègent du soleil en été pour réduire les besoins en climatisation tandis qu’en hiver, les larges fenêtres font entrer la lumière pour chauffer l’intérieur du bâtiment. 

Enfin, l’hôtel utilise des puits géothermiques connectés à des pompes à chaleur, qui permettent d’assurer un confort thermique tout en réduisant la consommation d’énergie globale. 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X