En direct

Ingénierie : le chiffre d’affaires d’Artelia culmine à 485 millions d’euros

Florent Maillet |  le 25/05/2018  |  France entièreConception réalisation

L’activité de l’ingénieriste a bondi de plus de 10% en 2017, dont 6% de croissance organique. L’activité à l’international surperforme la France.  Le carnet de commandes représente 19 mois d’activité.

Artelia vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2017 de 485 millions d’euros, en hausse de 10,5%. Le résultat d’exploitation, lui, grimpe de 7,3%, à de 19 M€.  Il s’agit de la « sixième année consécutive de croissance », souligne l’ingénieriste, dans un communiqué.  Le carnet de commandes du groupe aux 4900 collaborateurs représente « une assise de 19 mois de chiffre d’affaires », offrant une « excellente visibilité pour 2018 », souligne Artelia.

Si une majorité de la croissance (6% sur les 10%) repose sur de « l’organique », Artelia profite aussi de la plus grosse opération de croissance externe depuis sa création, en octobre 2010. En octobre 2017 le groupe avait en effet annoncé son rapprochement avec Auxitec, leader français en ingénierie industrielle (900 collaborateurs).

Développer le "clé en main"

 « Grâce à l’acquisition d’Auxitec, notre groupe s’affirme désormais comme l’un des rares acteurs français à associer de manière équilibrée de fortes compétences en ingénierie du bâtiment, des infrastructures, de l’eau, de l’industrie et de l’environnement, affirme Benoît Clocheret, directeur général d’Artelia. Avec un chiffre d’affaires de 485 M€, nous confortons notre place dans le « Top 3 » en France et le « Top 30» en Europe. Nous poursuivons ainsi notre ambition de compter parmi les ingénieries européennes de référence.»

Dans le détail, et pour la seconde année consécutive, les prestations clés en main représentent plus de 10% du chiffre d’affaires. « Artelia s’affirme ainsi comme un partenaire de choix pour ses clients en recherche d’un interlocuteur capable de fournir des prestations intégrées », affirme le groupe. Une stratégie annoncée par son directeur général Benoît Clocheret, dans les colonnes du Moniteur.

L'international devant la France

La dynamique est plus prononcée en dehors du marché domestique : le chiffre d’affaires international est en effet en croissance de 15%. « Artelia poursuit le développement de son activité internationale en conjuguant les compétences apportées par les équipes françaises et celles ancrées dans leurs pays d’implantation », commente le groupe.

Implantations d'Artelia en France et dans le monde.
Implantations d'Artelia en France et dans le monde.

Les filiales stratégiques ont notamment enregistré « une belle progression », avec une croissance de 13% au Royaume-Uni et au Vietnam, et de 17% en Espagne et en Italie. Avec plus de 250 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 31 M€, « cette dernière filiale confirme sa place parmi les premières entreprises italiennes de management de projet et d’ingénierie », assure Artelia.

Les équipes aux Émirats Arabes Unis et en Oman, qui avaient souffert de la baisse des projets dans cette zone, concomitante à la chute des prix du pétrole,  ont « su mettre à profit un contexte plus porteur pour concrétiser quelques projets de grande ampleur dans le domaine maritime ». Enfin, le groupe qualifie le démarrage de sa nouvelle filiale en Côte d’Ivoire de « prometteur ».

1000 recrutements en 2017

Artelia a également dressé le bilan 2017 sur les plan des ressources humaines. L’ingénieriste a recruté l’an passé « près de 1 000 collaborateurs dans le monde », annonce-t-il. Sur le plan de la gestion de carrière, dans le cadre du dispositif de développement des talents « Artelia Way », « près de 500 collaborateurs ont notamment bénéficié d’une mobilité interne offrant un tremplin à leur parcours professionnel », souligne le groupe.

Un accord triennal sur le partage de la valeur a par ailleurs été signé l’an passé avec les partenaires sociaux.  Il porte sur les rémunérations, une refonte de l’accord d’intéressement et de participation, et la mise en place d’un système d’abondement incitatif à l’investissement dans l’actionnariat.

« Le groupe [propose]  ainsi à ses collaborateurs un système complet de rémunération en rapport avec leur parcours professionnel », appuie-t’il dans un communiqué.

Commentaires

Ingénierie : le chiffre d’affaires d’Artelia culmine à 485 millions d’euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX