En direct

Infrastructures ferroviaires : vers un réseau européen sans frontières ... techniques
Rail - © © Corey Leopold

Infrastructures ferroviaires : vers un réseau européen sans frontières ... techniques

Thaïs Brouck |  le 02/05/2012  |  France entièreTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
France entière
Transports mécaniques
Valider

L’association des gestionnaires européens d’infrastructures ferroviaires a signé un protocole d’accord sur le système de signalisation européen ERTMS (système européen de surveillance du trafic ferroviaire). Un pas important en faveur de l’interopérabilité.

Le 16 avril, l'association des gestionnaires européens d’infrastructures ferroviaires (European Infrastructure Managers- EIM) a signé un protocole d’accord sur le système de signalisation européen ERTMS qui signifie « European Rail Traffic Management System » (système européen de surveillance du trafic ferroviaire). Ce protocole d’accord a aussi été signé avec la Commission européenne, l’Agence ferroviaire européenne (ERA) et toutes les autres associations ferroviaires concernées, sous le haut patronage de la présidence danoise de l’Union européenne. Il définit l’approche et les attentes du secteur suite au lancement de la toute dernière version du système, appelée «baseline 3».

Un réseau ferré européen complètement interopérable

L’ERTMS a pour objet de constituer une norme commune en matière de commande-contrôle de l’exploitation ferroviaire à travers l’Europe. « Cela confirme une nouvelle fois l’engagement de nos membres dans ce projet, se félicite Hubert du Mesnil, président des EIM et de Réseau ferré de France (RFF). Nombre d’entre eux ont déjà installé ce système. RFF entend jouer pleinement son rôle, au titre de son implication dans la mise en place du projet de déploiement français. La mise en place d’ERTMS à travers les Etats membres de l’UE constituerait un grand pas en avant dans l’élimination des obstacles techniques et dans la création d’un réseau ferré européen complètement interopérable. » Lors de la cérémonie de signature, Monika Heiming, directrice exécutive des EIM, a tenu à rappeler que « la réussite de l’ERTMS sera conditionnée par la compatibilité des versions différentes, une stabilité assurée par la présence d’une seule version sur le marché, et enfin, l’engagement des Etats membres et de l’UE. »

Commentaires

Infrastructures ferroviaires : vers un réseau européen sans frontières ... techniques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur