En direct

Infrastructures et paysage TUNNEL DU SOMPORT

BERNARD ALDEBERT, ELISABETH ALLAIN-DUPRE, NATHALIE COULAUD, FRANCOISE DAJON LAMARE, GUILLAUME DELACROIX, NORA HACHACHE, PASCALE JOFFROY |  le 31/01/1997  |  AménagementTransportsArchitectureTravailPyrénées-Atlantiques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Transports
Architecture
Travail
Pyrénées-Atlantiques
Professionnels
Valider

Un ouvrage sensible, rendu invisible

« L'autoroute dans la vallée aux ours n'a jamais existé que dans l'imagination de ceux qui avaient décidé de créer (...) une controverse. Il n'y a, bien sûr, jamais eu de projet qui, de près ou de loin, ressemble à pareille folie », s'exclame François Bayrou, ministre de l'Education nationale et président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques (1), qui ajoute : « A l'époque de la polémique, il n'y avait pas eu de passage d'ours repéré aux abords de la route depuis plus de dix ans ! » Aujourd'hui achevé dans sa partie génie civil (« Le Moniteur » du 16 août 1996, p. 13), le tunnel du Somport pourrait bien devenir, paradoxalement, un modèle d'intégration dans le paysage. Comme le confirme François Seigneur, architecte de la tête de l'ouvrage : « Le feu écologiste est éteint car, s'il est parvenu à faire passer le projet d'une quatre-voies à une deux-voies, nous cherchons depuis le début à rendre le tunnel invisible. »

Pour cela, un empierrement permettant de recréer la montagne constitue l'unique marque d'un travail très minimaliste, sans événement architectural. L'objectif est de faire disparaître toute construction, notamment l'unité de ventilation - « une véritable usine à gaz », selon l'architecte -, de façon à ne plus laisser apparent que le trou proprement dit.

Cet aménagement, qui doit rester en deçà du parc des Pyrénées qu'il frôle (à 1 m près !), réduira considérablement les nuisances sonores et olfactives en faisant passer les camions sous la montagne.

(1) Extraits de l'ouvrage « Le droit au sens », aux éditions Flammarion.

PHOTO :

Le message de l'architecte : faire disparaître la tête du tunnel, en ne laissant apparent que le gabarit routier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil