En direct

Industriels et installateurs passent à l'attaque
Eaux pluviales : industriels et installateurs passent à l'attaque - © © Fotolia

Industriels et installateurs passent à l'attaque

Marie-Hélène Nougaret |  le 06/09/2010  |  France entièreEuropeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
France entière
Europe
Technique
Valider

Sommaire du dossier

  1. NF P 16 005 Systèmes de récupération de l’eau de pluie
  2. Pour une gestion raisonnée des eaux pluviales
  3. L’infiltration par revêtements poreux
  4. L’utilisation de l’eau de pluie se banalise
  5. Des puits d’infiltration des eaux pluviales en plein centre de Paris
  6. Gestion des eaux de pluie : un bassin alvéolaire totalement visitable
  7. Comment utiliser l'eau de pluie ?
  8. Lafarge lance un béton drainant pour gérer les eaux pluviales
  9. Stocker l'eau en souterrain ou dans les espaces publics ?
  10. Taxe pour la gestion des eaux pluviales urbaines
  11. La taxe sur la gestion des eaux pluviales opérationnelle en 2012
  12. Paris 13e Des biotopes marécageux à Paris Rive gauche
  13. Lille Un jardin alimenté par captage souterrain
  14. Saragosse Un paysage agricole irrigué devient parc
  15. Dépenses d’équipements de récupération des eaux de pluie (application de l’article 200 quater du Code général des impôts)
  16. Equipements de récupération des eaux de pluie : application de l’article 200 quater du code général des impôts relatif aux dépenses d’équipements de l’habitation principale et modification de l’article 18 bis de l’annexe IV à ce code
  17. Paysage d’îles jardinées et de passerelles
  18. Récupération de l'eau de pluie : un arrêté pour le crédit d'impôt
  19. Eaux pluviales : une ressource à intégrer
  20. "L’arrêté sur la récupération des eaux de pluie légitimise notre existence"
  21. Un parvis de collège inondable
  22. Des produits plus faciles à vivre et moins énergivores
  23. La norme arrive fin 2010
  24. Un parking sur quatre hectares de prairie
  25. Acteurs Montée en puissance des modules préfabriqués
  26. Un jardin d’eau au rythme des précipitations
  27. Une structure « bactériologique »en béton et maille acier
  28. Récupération des eaux de pluie dans une tour HQE
  29. Récupérer l'eau de pluie à l'intérieur des bâtiments
  30. Stockholm Une trame bleue pour un quartier central
  31. Chantier 20 m3 d’eaux pluviales au pied d’un chalet savoyard
  32. Culemborg Le bras mort d’un fleuve reconstitué
  33. Ateliers HQE avec récupération d’eaux pluviales
  34. Transposition de la directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l'eau
  35. Loi sur l'eau et les milieux aquatiques
  36. Récupération des eaux pluviales : des coûts importants pour les communes
  37. Grenelle 2 Loi portant engagement national pour l'environnement
  38. Utilisation d’eaux issues du traitement d’épuration des eaux résiduaires urbaines pour l’irrigation de cultures ou d’espaces verts
  39. Arroser avec des eaux usées. Possible mais encore contraignant
  40. Des eaux usées traitées pour arroser les espaces verts : c’est possible !
  41. L’eau et les écoquartiers. Un duo indissociable
  42. Une ressource à mieux exploiter
  43. La gestion des eaux de pluie transforme le paysage urbain
  44. Quand les eaux de pluie renforcent la biodiversité
  45. Récupération des eaux de pluie et usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments
  46. Fiche n° 4.05 Utilisation de l'eau de pluie dans les réseaux à l'intérieur des bâtiments
  47. Réseaux d’eau Récupérer l’eau de pluie : nouvelles possibilités… nouvelles exigences
  48. Utilisation des eaux de pluie : protéger le réseau d'eau potable
  49. Contrôle des installations privatives de distribution d’eau potable, des ouvrages de prélèvement, puits et forages et des ouvrages de récupération des eaux de pluie
  50. La récupération des eaux de pluie enfin encadrée !
  51. Récupération de l'eau de pluie, en cas d'absence de réseau public
  52. Des alvéoles légères sur membrane ultrafine
  53. Les noues paysagées. De l'utile à l'agréable
  54. Assainissement Un nid-d'abeilles régule les eaux pluviales en toiture
  55. Illinois : un rond-point qui collecte les eaux de pluie et accueille les piétons
  56. Couverture Un système multitoiture pour le stockage des eaux pluviales
  57. Dalles Créativ’Synthétique Des parkings verts toute l’année
  58. Design durable made in Corée pour récupérer l'eau de pluie
  59. Eau pluviale : " le label HQE reflète les limites de la réglementation française "
  60. Un mail planté inondable pour un nouveau quartier
  61. Boulogne-Billancourt. Le double usage du Parc du Trapèze
  62. Un tunnel de 80 000 m3 en zone urbaine pour stocker les eaux de pluie
  63. Réaménager des espaces verts autonomes en eau malgré des contraintes urbaines
  64. Tendances Un marché sous pression… environnementale
  65. Un marché relancé par les exigences environnementales
  66. Grenoble L'eau de pluie stockée et redistribuée
  67. Industriels et installateurs passent à l'attaque
  68. Stratégies industrielles : lever les freins au développement

Enfin ! 2010 devrait sonner le réveil des usages de l'eau de pluie dans le bâtiment, alors que les ressorts pour une plus large utilisation de ces eaux existent depuis dix ans : alertes à la pollution, problèmes de pénurie en été, hausse du coût de l'eau potable

 Bien qu'abordé par le Grenelle de l'environnement et présent dans le référentiel HQE, l'usage de l'eau pluviale se heurtait, en fait, au cadre réglementaire français.

Depuis les arrêtés de 2008, la voie est désormais libre ! L'eau de pluie est la bienvenue à l'extérieur et à l'intérieur des bâtiments. à certaines conditions ; ces équipements étant éligibles à un crédit d'impôt de 25 % souvent majoré de 10 ou 20 % par les autorités locales. Chacun fourbit ses armes pour faire décoller l'installation de gestionnaires d'eaux pluiviales dans les bâtiments. Tout d'abord, dans le prolongement des arrêtés, un groupe de travail s'est mis en place à l'Afnor pour sortir la norme NF P16-005. Une façon de rassurer le marché, d'aider les installateurs et d'éviter les contre-référencements catastrophiques pour un segment émergent. Les industriels peaufinent également leurs offres pour rendre les gestionnaires plus performants, plus simples, plus compacts et plus faciles à mettre en œuvre. Grâce à des kits complets d'installation. Côté artisans, la qualité des prestations a été identifiée comme un enjeu majeur donnant lieu à une véritable guerre de marques entre QualiEau et QualiPluie. Et en négoce ? C'est un peu l'encéphalogramme plat. Si certaines agences sont précurseurs et font un véritable travail de mise en avant de ces solutions, les groupes mènent peu de politique nationale sur le sujet. Avec un risque : ce marché pourrait bien leur échapper.

6 milliards de m3 d'eau par an

C'est la consommation d'eau potable en France à laquelle se rajoutent 3,6 milliards de m3 utilisés par le secteur industriel. Le potentiel d'économies et l'argument écologique devraient booster le marché de la gestion des eaux de pluie.

Les usages quotidiens de l'eau par les ménages français

44 % des usages ménagers à l'intérieur et l'extérieur des bâtiments en France peuvent utiliser de l'eau de pluie en lieu et place de l'eau potable. L'enjeu ? Diviser par deux la consommation d'eau potable, mais aussi mieux gérer les afflux massifs d'eaux pluviales, lors des averses, dans le réseau public de collecte.

Graphique

AVIS D'EXPERT Valéry JIMONET Président de la Snarep (Syndicat national des acteurs de la récupération d'eau pluviale) « Un marché encore émergent »

Sur ce marché assez récent, les métiers se constituent. Peu de chiffres existent, mais il est certain que la demande explose ! Cette progression va se poursuivre sous la pression de différents phénomènes. Tout d'abord, les bâtiments " publics " sont investis d'une certaine exemplarité écologique depuis 2008. Les décideurs - mairies, OPHLM et autres - sont très volontaires et, avec l'effet d'une certaine inertie décisionnaire, nous allons voir démarrer les projets courant 2010. Dans l'industrie, la crise économique est venue contrecarrer le volontarisme des industriels désireux d'utiliser les eaux de pluie dans leur process. De nombreux investissements sont reportés pour le moment. mais pas annulés ! Enfin, le particulier qui jusqu'à présent ne récupérait les eaux de pluie que par engagement écologique, va devoir répondre aux exigences des PLU [plans locaux d'urbanisme : ndlr]. À l'image de ce qui s'est passé en Allemagne, les communes reportent de plus en plus sur les propriétaires la responsabilité de la gestion des eaux pluviales qui tombent sur leurs parcelles. Face à l'essor prévisible de ce marché, il est donc urgent que la future norme voit le jour afin de maîtriser le seul risque de ces installations : l'interconnexion entre réseaux d'eau potable et d'eaux de pluie.

Réglementation

Les arrêtés du 21 août, 3 octobre et 17 décembre 2008 fixent certaines obligations

- Seule l'eau de pluieissue de toits et terrasses non accessibles est utilisable. L'eau de pluie est non potable dans tous les cas. - Les usages extérieurssont autorisés (arrosage, lavage de voitures.). - Les usages intérieurssont limités aux chasses d'eau des toilettes, au lavage des sols et - pour une période expérimentale de deux ans - au lavage du linge à condition de faire établir un prétraitement de l'eau par un procédé agréé par le ministère de la Santé. - Les usages professionnelset industriels sont limités à ceux qui ne nécessitent pas d'eau potable. Si l'eau est rejetée dans le réseau collectif d'eaux usées, une déclaration en mairie et l'installation d'un compteur ad hoc sont un prérequis. - L'obligation d'un systèmede disconnexion totale entre réseau d'eau de pluie et réseau d'eau potable. - L'accès obligatoire de l'installation au service public de distribution d'eau potable pour contrôle.- L'entretien régulieret la tenue d'un carnet sanitaire sur l'installation.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur