En direct

Industrie thermique De Dietrich Thermique leader de la géothermie
GRAPHIQUE - 5476 Organigramme Dietrich.ai - ©

Industrie thermique De Dietrich Thermique leader de la géothermie

THIERRY DEVIGE-STEWART |  le 06/11/2008  |  EnergieConjonctureTechnique

Avec l’acquisition de Sofath, l’industriel alsacien met la main sur le numéro un des pompes à chaleur géothermique et parachève son offre dans ce secteur.

En rachetant le groupe DFM et sa marque emblématique Sofath, De Dietrich Thermique (qui appartient au néerlandais Remeha) poursuit sa stratégie de développement dans les énergies renouvelables.

DFM, leader national sur le créneau des pompes à chaleur (PAC) géothermique, avec un quart de parts de marché, et qui déploie depuis peu une activité aérothermique, va apporter à son nouveau propriétaire un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros, une usine, située à Portes-lès-Valence, et cent dix employés. Par ailleurs, DFM dispose d’un réseau de quarante concessionnaires exclusifs en France, ainsi que de nombreux autres partenaires distributeurs dans l’Hexagone et en Europe.

Pierre Sabatier, actuellement président de DFM, conserve la direction générale de l’entité qui, selon l’acheteur, « bénéficiera d’une pleine autonomie, conformément aux modes d’organisation en vigueur au sein de notre groupe ».

Pierre Sabatier est également président de l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac) et a été particulièrement actif ces dernières années pour mettre en place les deux certifications des PAC : celle qui concerne les produits (la NFPAC), et celle qui valide le savoir-faire des installateurs (QualiPAC).

Un rachat « logique »

Quatre ans après l’entrée dans le groupe Remeha, le rachat de DFM marque une nouvelle étape dans la vie de De Dietrich Thermique, qui, à l’instar de ses concurrents fabricants de solutions de chauffage à base de fioul ou de gaz, a bien compris que l’avenir était aux énergies renouvelables. Ainsi, ces dernières années, l’allemand Viessmann a pris le contrôle du suisse Satag, le groupe Bosch via sa filiale Buderus a racheté le suédois IVT, et le danois Danfoss a acquis le français Avenir Energie ainsi que le suédois Thermia et le suisse Steinmann.

12 % du marché français

De Dietrich Thermique, premier fabricant français de chaudières au sol (l’entreprise, dont le siège est situé à Mertzwiller dans le Bas-Rhin, emploie 1 700 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires 2007 de 311 millions d’euros), propose depuis deux ans des PAC air-eau dont certains modèles sont équipés de la technologie Inverter. L’industriel alsacien, qui revendique une part de marché française de 12 %, en fabrique une partie dans son usine de Mertzwiller et en sous-traite une autre, principalement à Ciat. Ce partenariat ne devrait pas souffrir de l’achat de DFM car ce dernier ne fournit pas de solution géothermique à De Dietrich Thermique. Par cette acquisition, le fabricant va pouvoir proposer une offre complète à ses clients.

Commentaires

Industrie thermique De Dietrich Thermique leader de la géothermie

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur