En direct

Indignons-nous !
Fabien Renou, rédacteur en chef du Moniteur - © BRUNO LEVY/LE MONITEUR
Edito

Indignons-nous !

Par Fabien Renou, rédacteur en chef |  le 18/01/2019  |  Bouches-du-RhôneHabitat indigneLogement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
Habitat indigne
Collectivités locales
Logement
Valider

La chasse au taudis est ouverte. A Marseille, les arrêtés de péril et les opérations de relogement se multiplient. Depuis la sombre journée du 5 novembre, on redécouvre l'état déplorable de nombreux appartements, situés pourtant à deux pas du Vieux-Port. L'émotion rendait l'inaction intenable. Sans le tragique effondrement de la rue d'Aubagne, jamais le sujet n'aurait fait l'ouverture du 20 heures, jamais la mobilisation n'aurait été aussi vigoureuse.

Opah, PIG, Popac, Orcod-IN… Une série d'outils existe pourtant, parfois de longue date. Une panoplie tellement vaste qu'elle se révèle, peut-être trop fournie, trop complexe, trop peu lisible pour des acteurs situés au plus proche du terrain. Car la résorption de ce phénomène nécessite un travail de dentelle qui ne s'accommode que d'une approche ultra-locale.

Seule la volonté politique locale peut mobiliser les moyens.

Qui dit local dit collectivités. Ce sont elles qui, du Sud au Nord, sont à la manœuvre. A l'échelle de la ville, de l'interco ou même du département. Chacune ayant recours à tel ou tel dispositif, mettant en place tel ou tel partenariat avec les pompiers, la CAF ou les services fiscaux.

Qui dit collectivités dit contraintes financières. Or, la détection des logements insalubres nécessite des équipes ad hoc . Les travaux réclament des moyens. Le relogement coûte cher. A l'heure où les budgets sont à l'os, il est tentant de repousser ces dépenses aux calendes phocéennes.

Mais qui dit collectivités, dit aussi élus. Devant tant de bonnes raisons de baisser les bras, seule la volonté politique peut fédérer les énergies et mobiliser les moyens. Pour être effective, l'éradication de l'habitat indigne doit s'ériger en priorité absolue aux yeux des édiles. Une opportunité unique se présente aux professionnels du logement et aux simples citoyens désireux d'imposer cette thématique à l'agenda local : les élections municipales. L'habitat indigne, grande cause 2020.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur