En direct

Inauguration présidentielle pour le Louvre Lens

Maxime Bitter (bureau de Lille du Moniteur) |  le 30/11/2012  |  Pas-de-CalaisArchitectureCultureEtatTourisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Pas-de-Calais
Architecture
Culture
Etat
Tourisme
Profession
Bâtiment
ERP
Valider

Le Président de la République François Hollande inaugurera mardi 4 décembre le nouveau bâtiment du musée du Louvre à Lens. Un bel hommage pour les porteurs du projet, le Louvre en tête, le Conseil régional -qui a financé le bâtiment- le territoire du bassin minier récemment classé Unesco et les architectes japonais de Sanaa.

Plus de huit ans après le choix de Lens pour accueillir ce qu’on appelait à l’époque le « Louvre II », c’est une nouvelle visite présidentielle qui marque la fin des travaux. Les 28000 m² de béton et de verre conçus par les Ryue Nishizawa et Kazuyo Sejima, les associés de l’agence japonaise d'architecture Sanaa et « Pritzker Prize 2010 » sont bien achevés, les œuvres installées et les aluminiums brossés.

Reste à planter le parc conçu par Catherine Mosbach, ces 20 hectares qui accueillaient à l’époque un puits de mine, laissés à l’abandon au début des années 80 et pour une partie reconquis par la nature. Il faudra attendre le printemps prochain pour bien comprendre l’architecture de Sanaa, faite de légèreté des matériaux, d’effacement au profit des œuvres, des personnes qui les admirent et du parc qui se réfléchit dans l’aluminium poli des bâtiments.

Voyage dans le temps

En attendant l’achèvement du parc, les visiteurs pourront pleinement profiter d’une collection unique mise en scène par le muséographe Adrien Gardère. Dans la Galerie des temps, le plus grand des cinq bâtiments qui composent l’ensemble du musée, le Louvre révolutionne son organisation par départements en proposant un voyage dans le temps, mêlant styles, lieux et genres au service de la compréhension.

Et pour accéder au musée, Michel Desvigne et Christian de Portzamparc, lauréats de la consultation Euralens qui vise à créer autour du site une dynamique urbaine, ont achevé les aménagements qui permettent un cheminement piétonnier depuis la gare.

Fiche technique

Coût : 201 millions d’euros TTC, toutes révisions comprises.

Programme : 28 000 m² de Shon dont 4 000 m² pour le hall d’accueil, 3 000 m² pour l’exposition permanente et 2 500 m² pour la temporaire.

Maîtrise d’ouvrage: Conseil régional Nord-Pas-de-Calais avec Adevia (AMO).

Maîtrise d’œuvre: Sanaa (mandataire), Catherine Mosbach (paysagiste), Adrien Gardère (muséographe), Extra Muros et Belin (architectes d’opération). Bureaux d’études?: Betom, Hubert Pénicaud, Michel Forgue, Avel Acoustique, Casso, Transplan, Bollinger Grohmann, Arup Lighting et Saps/Sasaki and Partners.

Les entreprises: Permasteelisa (enveloppe, charpente et façade de verre), Eiffage (gros œuvre et synthèse), Guintoli (terrassement), Grepi (chapes), Sterec (couverture), SDI (cloisons), Sapiso (faux plafonds), Cabre (peinture), CRI (revêtements), Bonnardel (menuiseries), Loison (métallerie), Thyssenkrupp (ascenseurs), Crystal et Delannoy Dewailly (CVC et fluides), Satelec (courants forts et faibles), Eiffage TP avec Euro-Vert et Sirev (paysage).

Commentaires

Inauguration présidentielle pour le Louvre Lens

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil