Réalisations

Inauguration du premier « cimetière mondial de l’Art »

Le « premier cimetière mondial de l’Art » sera inauguré samedi 25 mai 2002 à Nolléval, près de Rouen, a indiqué Patrice Quéréel, président de la « Fondation Duchamp ». Ce cimetière – d’un genre nouveau – n’avait pu être inauguré lors des dernières journées européennes du patrimoine en raison des événements du 11 septembre. « Les hommes sont mortels, les tableaux aussi. Il faut rendre aux oeuvres d’art les derniers honneurs comme on le fait pour les hommes ou pour les chiens », indique l’organisateur de cette manifestation d’inspiration dadaïste.
D’une superficie de 1300 m2, le cimetière est est situé près de la gare de Nolléval, un bourg de 300 habitants de la vallée de l’Andelle à une trentaine de kilomètres à l’Est de Rouen. « Les gens seront invités à enterrer l’oeuvre qu’ils jugent morte. Ils peuvent ériger un monument en son souvenir », ajoute M. Quéréel qui sera accompagné samedi lors des mises en sépulture de l’artiste Pierre Pinoncelli, condamné pour avoir donné, en 1993, un coup de marteau dans l’urinoir de porcelaine – un ready-made signé Marcel Duchamp – après l’avoir utilisé…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X