Réalisations

Inauguration du musée Soulages de Rodez

Conçu par les architectes catalans de RCR, le bâtiment a été inauguré le 30 mai par le président de la République…

En contrebas de la cathédrale de Rodez (Aveyron), à deux pas de la maison natale de Pierre Soulages, le musée dédié aux travaux de l’artiste a été conçu par les architectes de l’agence «RCR Arquitectes» (Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta), associés à l’agence Passelac & Roques, avec les BET Grontmij et Thermibel.

Il a été inauguré le 30 mai par François Hollande : « Pierre Soulages, vous êtes – je sais que je vais heurter votre modestie – le peintre vivant aujourd’hui le plus exceptionnel », a dit le président de la République devant l’une des grandes toiles du peintre, rapporte l’AFP. « Rodez, vous y êtes né, c’était hier, il y a 94 ans (…) Rodez, vous lui faites le plus beau des cadeaux avec vos œuvres, votre adhésion (au projet de musée Soulages, longtemps rejeté, ndlr) ainsi que celle de Colette (son épouse), car vous êtes toujours deux à décider ».

Les boîtes en béton revêtu d’acier autopatinable de l’édifice mordent le versant de la colline et renvoient, par leur sombre éclat, à l’œuvre du peintre féru de noir. D’une superficie totale de 5000 m2 (2500 pour les collections dont 1470 pour les collections permanentes, et 500 pour les expositions temporaires), ce musée taillé sur mesure pour l’œuvre de Pierre Soulages ouvrira au public dès le 31 mai. Coût total : 25 millions d’euros TTC.

Pour découvrir le projet, cliquez ici. Et pour visiter le chantier, cliquez par là.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    DROITS D'AUTEURS POUR RCR

    Merci au Moniteur pour cet article sur des architectes talentueux. Hélas les médias d’une manière générale ont « soigneusement » oublié de citer les architectes RCR dans leurs articles ou reportages ( France Inter, France 2, Le Nouvel Obs, Le Point…) quand bien même une photo du musée agrémentait leurs propos. Le comble pour la publicité du Grand Rodez qui ne trouve même par une petite place pour indiquer ne serait-ce que « ( arch. RCR) ». Décidément le droit d’auteur pour les architectes est bien difficile à faire valoir et la plupart des journalistes n’y attachent aucune importance.Manque de respect, peut-etre mais plus sans doute : « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert » disait Malraux, vaste travail pour les « plumatifs ».
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X