En direct

Inauguration du bouclage par Tulle-Brive de l’A89
Poignée de main entre François Hollande, Président de la République, et Pierre Coppey, président de VINCI Autoroutes - © COCKTAIL SANTE. 0153241302

Inauguration du bouclage par Tulle-Brive de l’A89

le 09/02/2015  |  A89EtatFrance entièreCorrèzeGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
A89
Etat
France entière
Corrèze
Gironde
Rhône
Valider

Le Président de la République a inauguré, le 7 février, la section autoroutière entre l’échangeur de Saint-Germain-les-Vergnes et Saint-Pardoux l’Ortigier, en Corrèze. La mise en service, dans le courant du mois de février, de ce chaînon manquant de l’A89 marque le bouclage de la première grande transversale Ouest-Est en France.

Pour que l’A89, reliant Bordeaux à Lyon, soit achevée, il restait un chaînon manquant de 4,6 km au nord de Brive, en Corrèze, jusqu’alors constitué par une section à deux voies au statut de départementale (RD9). L'aménagement en section autoroutière de cette route départementale assure désormais une continuité autoroutière sur l’ensemble du tracé de l’autoroute A89. Il permettra aux utilisateurs de l’autoroute de bénéficier d’un niveau de service et de sécurité homogène sur l’ensemble de leur parcours, de la façade atlantique aux portes de Lyon.

Assurant le bouclage de l’A89, cette section de 4,6 km constitue donc la « clé de voûte » de la grande transversale Est-Ouest.

La solution proposée par ASF et validée par l’Etat a été retenue à l’unanimité par les élus locaux lors de la consultation lancée en 2006 par le Préfet de la Corrèze. Elle consistait à optimiser l’infrastructure existante, longue de 4,6 km, plutôt que de construire 17 km d’autoroute nouvelle dans un milieu particulièrement difficile. En limitant les coûts, l’emprise foncière, et l’impact sur les milieux naturels, ce tracé présente l’avantage d’être le plus favorable au plan économique et environnemental. Par ailleurs, le choix d’aménager la RD9 a permis de créer quatre sorties supplémentaires (une à Saint-Germain Les Vergnes, deux à Donzenac, et une à Ussac), améliorant ainsi la desserte des territoires traversés.

L’aménagement en section autoroutière de l’ancienne route départementale RD9 a été confié, après un appel d’offres européen, au groupement d’entreprises régionales SIORAT / GUINTOLI / EUROVIA/GTM SO. Ce chantier de 30 millions d’euros, intégralement financé par ASF (VINCI Autoroutes), a permis de dynamiser l’activité économique locale, notamment à travers les emplois qu’il a générés, directement ou indirectement. Au total, le chantier a représenté près de 180 000 heures d'activité pour les 80 entreprises régionales et locales qui sont intervenues.

La biodiversité et l’environnement préservés.

Au total, le long des 4,6 km du tracé, 127 espèces patrimoniales (végétales ou animales) ont été répertoriées lors des études et visites de terrains préalables aux travaux. Ainsi 111 espèces animales protégées ont été prises en compte pendant la réalisation des travaux et feront l’objet d’un suivi après la mise en service : papillons (cuivré des marais,…), petite faune terrestre (loutre d’Europe, campagnol amphibie,…), oiseaux (pie-grièche, martin pêcheur,…), poissons (lamproie du planer, truite,…) ou mollusques d’eau douce. La moule perlière, a fait l’objet d’une attention toute particulière. Une petite population de 500 individus a, en effet, été découverte à proximité du chantier. Dans le cadre d’un comité de suivi réunissant des représentants du réseau ASF, des administrations, et des associations environnementales, la génétique de cette espèce devenue extrêmement rare, ainsi que son milieu, font l’objet d’un suivi scientifique avec le concours de l’Université Technologique de Munich.

La ressource en eau est également l’objet d’une attention particulière grâce à la mise en œuvre de six bassins de traitements des eaux pluviales et au réaménagement des cours d’eau impactés.

Enfin, pour préserver le cadre de vie des riverains, des aménagements paysagers et des protections acoustiques de façades ont été réalisés.

Après l’achèvement des derniers travaux de finition tels que la signalisation, les peintures définitives, cette nouvelle section autoroutière, très attendue par les habitants de la région, sera définitivement mise en service dans le courant du mois de février 2015.

Chiffres clés du projet

- 80 entreprises régionales et locales

- 180 000 heures d’activité

- 30 millions d’euros investis par VINCI Autoroutes

- 111 espèces protégées

- 6 bassins de traitement des eaux

Commentaires

Inauguration du bouclage par Tulle-Brive de l’A89

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur