Administration Fiscalité

Impôt sur le revenu – déficits

Mots clés : Etat et collectivités locales - Finances publiques - Fiscalité - Gestion immobilière

En matière d’impôt sur le revenu, le contribuable peut imputer sur ses revenus certains déficits, sous certaines conditions, réduisant ainsi l’assiette de son revenu imposable.

S’agissant des déficits fonciers, en principe les charges peuvent être déduites uniquement des revenus fonciers des 10 années suivantes. Cependant, une spécificité est prévue pour les charges foncières afférentes aux monuments classés monuments historiques ou inscrits à l’inventaire supplémentaire, lesquelles peuvent être imputées sur le revenu global du contribuable lorsque celui-ci se réserve la jouissance de l’immeuble.

En l’espèce, les propriétaires d’un château classé monument historique, détenu via une SCI, affecté en partie à leur résidence...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X