En direct

Immobilier: recruteurs recherchent talents désespérément
Quelque 160 000 postes sont à pourvoir en 2019 dans le secteur de l’immobilier. - © © Phovoir.com

Immobilier: recruteurs recherchent talents désespérément

Caroline Gitton |  le 14/06/2019  |  Recrutement BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Recrutement BTP
Valider

D’après la deuxième édition de l’étude du site Recrutimmo, 95 % des employeurs de l’immobilier déplorent une pénurie de compétences. Pour dénicher la perle rare, ils sont de plus en plus nombreux à passer par les sites d’annonce en ligne et les réseaux sociaux.

 Quelque 160 000 postes sont à pourvoir cette année dans l’immobilier. Or, l’immense majorité (95 %) des employeurs du secteur peinent à attirer des talents. C’est l’un des principaux enseignements de la deuxième édition de l’enquête du site de recrutement en ligne spécialisé Recrutimmo. La pénurie de compétences sévit surtout en Ile-de-France (55 %), en particulier dans les métiers de la transaction et de la gestion immobilière.

D’après cette étude, 35 % des recruteurs sont en quête de professionnels sans expérience, et 39 % ciblent des profils avec moins de deux ans d’expérience. Un souhait réaliste : l’an passé, à l’occasion du premier sondage réalisé auprès des candidats, un répondant sur deux déclarait avoir pas ou peu d’expérience dans l’immobilier, ou suivre une reconversion professionnelle.

Dans le cadre de leur stratégie de recrutement, l’immense majorité des employeurs (84 %) escomptent avant tout renforcer leur force commerciale. La demande porte aussi sur l’assistanat (15 %), la gestion locative (15 %), ou encore la comptabilité/finance (6,5 %).

 

Digitalisation des méthodes de recrutement

 

Autre constat : la digitalisation est au cœur du recrutement pour les employeurs de l’immobilier. Comme le souligne Antoine Mesnard, président de Recrutimmo, la vague numérique apporte avec elle «plus de réactivité, des processus plus fluides, mais aussi une meilleure communication » pour les professionnels du secteur.

Ainsi, six professionnels sur dix recourent avant tout aux sites d’annonces sur Internet et aux espaces carrières (47 % des répondants) pour recruter. Néanmoins, Pôle Emploi ou l'Apec prêtent encore leur concours à près de la moitié des personnes sondées (46 %).

Il s’agit aussi de tenir compte de l’irruption massive des candidats sur les réseaux sociaux : 56 % des recruteurs passent également par ces canaux pour embaucher (80 % sur LinkedIn et Facebook).

 

Le CV a toujours la cote

Il apparaît par ailleurs que près de sept employeurs sur dix ne disposent pas d’un service RH dédié. Ils affichent en effet des budgets consacrés au recrutement-  pour peu qu’ils existent- pour le moins serrés. 49 % des répondants confient ainsi y consacrer 1 000 à 1 500 euros par an. Aussi sélectionnent-ils eux-mêmes les profils des candidats.

La consultation du CV (94 ,7 %) et l’entretien (également 94,7 %) demeurent à cet égard incontournables dans le processus de recrutement, tandis que la traditionnelle lettre de motivation retient toujours l’attention de 60 % d’entre eux. En revanche, seules 27 % des personnes interrogées contrôlent la réputation numérique des candidats.

 

Leviers d’attractivité

Alors face aux forts enjeux de recrutement, comment se distinguer de ses concurrents ? Les décideurs du secteur misent avant tout sur les avantages financiers, à commencer par les primes individuelles et collectives (53 %) pour attirer de nouvelles recrues.

Ils sont également 34 % à mettre en avant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, et 23 % à valoriser la mise à disposition de véhicules de prêt. Les employeurs déclarent enfin, pour fidéliser leurs salariés, favoriser le bien-être au travail, et proposer des perspectives d’évolution rapide.

Commentaires

Immobilier: recruteurs recherchent talents désespérément

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur